Un conte pour Haïti

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un conte pour Haïti
Jean-Paul Bergeron et Sylvie Payette. (Photo : Jean-Christophe Noël)

L’église de Sainte-Angèle-de-Monnoir sera l’hôte du conte de Noël pour enfants mis en scène par Sylvie Payette, le 5 décembre prochain, à 14 h.

C’est la Chamblyenne Sylvie Payette, directrice artistique et fondatrice de l’Ensemble vocal de l’Écluse, qui orchestre la représentation. Pandémie oblige, elle ne pouvait plus faire de concerts, ni de scène, ni d’ateliers dans les centres de personnes âgées. En pause chez elle, elle a remonté des pièces musicales et l’idée du projet du conte a émergé. Un premier conte illustré à l’aide de son piano, La romance d’Irène, est né. Découlant de cette idée, cette fois, c’est Le Noël d’Irène que l’artiste met de l’avant pour l’occasion. L’histoire plonge l’auditoire dans le passé alors qu’il vivra la journée du 24 décembre 1919 jusque tard dans la nuit. Le conte se veut narratif entrecoupé d’images musicales. Des choristes accompagneront Mme Payette, étoffant l’œuvre.

Pour ce spectacle, elle fera appel au répertoire traditionnel de Noël, soit des cantiques connus et aimés (tels Les anges dans nos campagnes et Il est né le divin enfant), des airs de Noël (Au royaume du bonhomme hiver et Le sentier de neige) ainsi que tout un volet traditionnel (Marie Calumet et Nos vieilles maisons). Quelques pièces instrumentales du début du 20e siècle seront également au programme. « Les gens repartent le sourire aux lèvres. On procure à bon prix deux heures de bonheur dans lesquelles on retrouve nos cœurs d’enfant. Ça fait du bien à l’âme et au cœur », évoque Jean-Paul Bergeron, administrateur financier de la paroisse angèloirienne.

Aider Haïti

L‘histoire de Jean-Paul Bergeron est teintée d’Haïti, pays qu’il a visité et pour lequel il a consacré son altruisme. Le spectacle servira non seulement à ravir les oreilles et les yeux des spectateurs, mais aussi à amasser des fonds pour Haïti. La dernière fois où l’homme est revenu d’Haïti coïncidait avec le début de la pandémie, soit le 20 mars 2020. Il n’y est pas retourné depuis. Ses raisons ne sont pas liées à la pandémie, mais bien au climat qui y règne, qu’il définit « d’instable et sordide ». L’argent qu’il a amassé dans le passé a permis entre autres de payer la scolarisation d’enfants parrainés. Sur place, il avait visité les cours d’alphabétisation, pour « constater l’assiduité des élèves adultes et ajuster les contenus à la réalité des personnes apprenantes ».

En plus du parrainage d’une centaine de jeunes de niveaux primaire et secondaire, des cours d’alphabétisation pour les adultes sont organisés. « Près de 80 % de la population adulte haïtienne est analphabète et 70 % est au chômage sans aucune aide de l’État. Il y a deux groupes d’alphabétisation, à Fauché et un autre près du marché de Sentra, à Icondo, dans la commune de Grand-Goâve », dépeint M. Bergeron. Ces groupes de 20 adultes chacun suivent des cours d’apprentissage de la lecture et de l’écriture à raison de trois après-midi par semaine pendant deux heures. Il en coûte 30 $ US par mois pour défrayer le salaire d’un enseignant pour ces cours.

Habituellement, c’est environ 1 500 $ que Jean-Paul Bergeron amasse pour aider Haïti. « L’argent permet à plusieurs cohortes de jeunes Haïtiens d’espérer en un avenir meilleur. L’accès à une éducation de qualité demeure le plus bel héritage et la plus grande richesse dont dispose un être humain, quel que soit son pays d’origine », résume-t-il.

À propos de Sylvie Payette

Sylvie Payette est directrice pianiste, chef de chœur, compositrice, arrangeuse, parolière, autrice et productrice de disques. Elle a fondé l’Ensemble vocal de L’Écluse de Saint-Jean-sur-Richelieu en 2000. Pianiste classique et de concert, Sylvie Payette est diplômée de l’école de musique Vincent-d’Indy, détient un BAC en interprétation de l’UdeM et un BAC en enseignement de l’UQAM. Elle a participé avec honneur aux Concours de Musique du Canada et à de nombreux autres. Elle a également étudié le jazz, la musique contemporaine, la direction d’orchestre, l’histoire de la musique et les grands compositeurs.
Avec l’Ensemble vocal de l’Écluse, elle a participé au Mondial Choral et au Noir & Blanc de Gregory Charles. Elle a été représentante canadienne au Festival mondial des chants marins. Elle est comédienne (UDA), metteuse en scène et directrice scénique. Cette vaste expérience lui sert grandement dans la mise en scène de spectacles. Mme Payette est spécialiste en transmission du patrimoine québécois : musique, histoire, danse et contes.

Faits saillants de Sylvie Payette

• Accompagnatrice du chansonnier Robert Lebel (Québec, Canada et É.-U.)
• Arrangements musicaux, pianiste et direction studio de la compositrice Carole Drouin
• Compositrice de la trame musicale de deux films d’auteurs en Allemagne
Directrice musicale-fondatrice de chœurs faisant chanter les générations… ensemble
• Ensemble vocal de l’Écluse (familial tous âges, certains viennent des Intermezzo)
• Chœur des Intermezzo (ados – certains viennent des Petites Voix)
. Petites voix de l’Écluse (à partir de 4 ans)
. Chœurs en RPA

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires