Mathias Croteau : un compétiteur prometteur au trampoline

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Mathias Croteau : un compétiteur prometteur au trampoline
Mathias Croteau est qualifié pour les Championnats de l’Est du Canada. (Photo : archives)

CARIGNAN. Mathias Croteau se qualifie pour le Championnat de l’Est du Canada dès sa première participation au Championnat québécois.

« C’est la première fois que je vois ça. Il est encore trop tôt pour dire que Mathias connaîtra une carrière internationale, mais il est bien parti », indique son entraîneuse Catherine Méthot, du groupe de compétition provinciale au Club Impulsion de Saint-Basile-le-Grand.

Mathias est entré sur le circuit compétitif provincial cette année, alors qu’il ne fait du trampoline que depuis trois ans au club.

Mme Méthot voit de très belles qualités en son élève. « J’ai toujours été son entraîneuse. Il a évolué pendant une année au niveau récréatif, une année au sein du programme de la relève et dès la troisième année, il est en compétitif. Il est vraiment impressionnant. Sa grande qualité, pour un enfant de onze ans, c’est d’être travaillant, en plus d’être constant en compétition. Il n’a pas de hauts ni de bas. »

Le trampoline comprend quatre disciplines : le trampoline individuel, le trampoline synchronisé, le double mini-trampoline et le tumbling. Mathias concourt dans les trois premières et dès ses débuts à la Coupe Québec, il décroche à plusieurs reprises les standards québécois en trampoline individuel ou encore en double mini-trampoline.

Le Standard québécois est un pointage à obtenir et il est l’un des deux critères de sélection pour les Championnats québécois.

« Il est vraiment impressionnant. Sa grande qualité, pour un enfant de onze ans, c’est d’être travaillant, en plus d’être constant en compétition. Il n’a pas de hauts ni de bas. » – Mathias Croteau

Déjà un palmarès

Lors de ses trois dernières compétitions à la Coupe Québec, Mathias a déjà récolté trois médailles d’argent en double-mini trampoline, une médaille d’argent à l’épreuve de trampoline individuel, une médaille de bronze au trampoline et une médaille d’argent en trampoline synchronisé.

À la suite de la dernière Coupe de la saison, Gymnastique Québec remet la Coupe Québec (trophée) à l’athlète ayant obtenu le pointage le plus élevé aux cumulatifs des trois Coupes par discipline et par catégorie. Mathias a été le premier pour le double-mini trampoline.

Double champion québécois

Les Championnats Québécois de gymnastique ont eu lieu du 26 au 28 avril dernier à Vaudreuil. Lors de la ronde préliminaire, Mathias était le premier en trampoline individuel, mais aussi en double-mini trampoline. Les finales en trampoline individuel, en double-mini trampoline et en trampoline synchronisé avaient lieu le dimanche. Il a su bien gérer son stress et a terminé à la tête du classement en trampoline individuel P1 douze ans et moins, avec une note au cumulatif de 128,705, soit 0,675 plus haute que celle du gagnant en P1 treize ans et plus. Il remporte aussi l’épreuve en double-mini trampoline dans sa catégorie, puis termine cinquième en trampoline synchronisé avec son partenaire.

Ses performances aux Championnats Québécois lui ont permis de se qualifier pour les Championnats de l’Est du Canada, où s’affronteront les meilleurs athlètes des cinq provinces de l’Est du Canada, soit le Québec, l’Ontario, l’Île du Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse ainsi que Terre-Neuve. Mathias fait donc partie de l’équipe Québec 2019 qui représentera la province dans ces trois disciplines. Cette année, c’est le Québec qui est l’hôte de cette grande compétition. Mathias sera en action à Varennes, du 17 au 19 mai prochains!

Une maman très fière

Mathias a été attiré par ce sport le jour où il a pu jouer sur un trampoline alors qu’il se rendait chez sa cousine.

Ensuite, tout s’est enchaîné. « Il a commencé il y a trois ans avec un entraînement par semaine en récréatif. Il s’entraîne maintenant huit heures par semaine. Il n’en a jamais assez. Après son championnat, la première chose qu’il a faite en rentrant à la maison, c’est de sauter sur le trampoline. Il en mange! Nous sommes très fiers de lui », explique sa mère France Grégoire.

La dernière fois que ses parents lui ont demandé ce qu’il comptait faire dans la vie, sa mère n’a pas été trop surprise de la réponse. « Il nous a indiqué qu’il voulait se rendre aux Jeux olympiques. Même à l’école, il fait des exposés sur le trampoline. »

Doué en sport, Mathias fait aussi la fierté de sa mère en termes de résultats scolaires. « Il est actuellement en sixième année à l’école Jacques-De Chambly et il a reçu cette année le prix de la reconnaissance du conseil des commissaires pour la persévérance 2018-2019. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de