Un Chamblyen finaliste comme entraîneur au Gala Sports Québec

Par Martine Veillette
Un Chamblyen finaliste comme entraîneur au Gala Sports Québec
Marc Antoine Ducharme est entraîneur-chef de l’Équipe nationale féminine senior en basketball en fauteuil roulant. (Photo : courtoisie)

Marc Antoine Ducharme, entraîneur-chef de l’Équipe nationale féminine senior en basketball en fauteuil roulant, est parmi les trois finalistes du 47e Gala annuel de Sports Québec dans la catégorie entraîneur de sports collectifs.

« C’est une belle reconnaissance du milieu », affirme celui qui a déjà obtenu une autre nomination en 2017. Les lauréats seront dévoilés lors du gala, dont les détails entourant l’événement ne sont pas encore connus. « La santé et la sécurité de tout le monde avant tout », affirme le Chamblyen.

Il a reçu la nomination de Sports Québec pour une année remplie de succès avec son équipe. « Après la victoire de son équipe en division 2 du Championnat de l’Association nationale de basketball en fauteuil roulant en mars 2019, Marc Antoine Ducharme n’a cumulé que des victoires avec l’équipe féminine canadienne. Que ce soit lors d’un tournoi à Cluse, en juin, ou à des matchs préparatoires contre de véritables puissances mondiales telles que l’Allemagne ou les Pays-Bas, Ducharme trouve toujours le moyen de mener sa troupe vers la victoire. Les plus importantes demeurent celles signées aux Jeux parapanaméricains de Lima, où les Canadiennes ont vaincu les Américaines dans une finale chaudement disputée. Avant même de mettre la main sur le premier titre panaméricain de son histoire, le programme féminin canadien est parvenu à se qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo en atteignant la finale. Des performances exceptionnelles qui ont été possibles grâce au travail acharné et passionné de Marc Antoine Ducharme » indique l’organisation.

« C’est une belle reconnaissance du milieu. » – Marc Antoine Ducharme

Une équipe jeune

Le principal intéressé souligne que son équipe « est très jeune et a beaucoup de potentiel. Nous avons également tous les outils pour réussir ; de la vitesse, de bonnes marqueuses et du talent. Elles travaillent très fort et ne tiennent rien pour acquis. Nous avons également un très bon banc et nous pouvons jouer différents alignements contre différentes équipes, ce que les autres pays ont moins. Ils ont pour la plupart qu’un style de jeux alors que nous pouvons compter sur plusieurs ».

Il précise que l’équipe compte cinq athlètes québécoises sur les douze qui la composent. « Le Québec a un très beau modèle de développement », estime-t-il.

Impacts de la COVID-19

Comme la totalité des sports, la COVID-19 est venue chambouler le calendrier de l’équipe. Notamment des tournois et Championnats auxquels les joueuses devaient participer ont été annulés, tout comme les Jeux paralympiques qui sont reportés à 2021. « Nous étions censés commencer notre centralisation à Toronto début mai », mentionne l’entraîneur.

Le virus a également un impact sur l’entraînement comme pour plusieurs sports. « Les athlètes doivent s’entraîner par elle même à la maison. Notre équipe d’entraîneurs et de spécialistes physiques s’occupe donc de leur proposer des entraînements qu’elles peuvent faire avec l’équipement qu’elles ont à la maison. Nous verrons s’il est possible de se retrouver au même endroit pour s’entraîner ensemble en juillet ou en août », soutient-il.

Une vie dans le basketball

L’homme de 40 ans a grandi dans ce sport. Il était d’abord un basketteur avant de devenir entraîneur. Ce sont ses parents qui l’ont initié au basketball en fauteuil roulant. L’athlète a commencé sur ses pieds avant de jouer en fauteuil roulant. Il a gravi les niveaux jusqu’à jouer dans l’équipe junior du Québec et celle senior.

M. Ducharme a entraîné des équipes provinciales juniors et féminines du Québec. Il a notamment remporté trois fois la médaille d’or de manière consécutive aux Jeux du Canada. Il avait également entraîné l’équipe senior de 2004 à 2010 et a effectué un retour dans ce poste en 2016. L’homme est également à la tête de son club Les Gladiateurs de Laval, d’où il est originaire. Le Chamblyen est aussi le directeur général de Parasports Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de