Un Carignanois en page couverture

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Un Carignanois en page couverture
Zakary Bessette-Crépeau fait maintenant partie des romans d’Alain Bergeron dont la trame principale tourne autour du hockey. (Photo : courtoisie)

Le Carignanois Zakary Bessette-Crépeau partage la vedette sur la page couverture du livre La petite Coupe Stanley, cinquième tome de la série Fou du hockey.

Zakary Bessette-Crépeau est né sans une partie de son bras gauche. Grâce à une prothèse spécialement conçue pour tenir un bâton de hockey, il peut s’adonner à son sport préféré. C’est à travers un article du Journal de Chambly que l’auteur de la série, Alain Bergeron, a pris connaissance de l’existence de Zakary.

Parmi les cinq tomes, qui tournent tous autour du hockey, la diversité et l’inclusion se lisent. La capitaine de l’équipe mixte est une fille qui se nomme Coralie, le gardien de but s’appelle Mohamed Amin, et le nouveau joueur issu du tome 4 est un enfant réfugié de la Syrie. Avec son handicap, Zakary s’ajoute désormais à l’équipe aux multiples couleurs. « J’ai ratissé large, mais c’est exactement le portrait de la société. Le monde n’est pas tout blanc », met en reflet Alain Bergeron.

« Des jeunes pourront voir que ce n’est pas parce que tu as une amputation que tu ne peux pas faire d’activités. » – Marie-Ève Julien

Dans la fiction des cinq tomes, il y a du vrai. Le personnage principal de la série est un enfant qui se nomme Thomas Clark. L’auteur l’avait rencontré lors d’une animation à l’école Monseigneur-Gilles-Gervais, située à Saint-Bruno-de-Montarville. Mohamed Amin est, quant à lui, un garçon de la région de Québec qu’Alain Bergeron avait rencontré quand il était en deuxième et qu’il avait trouvé particulièrement amusant. L’équipe de hockey se nomme les Caravelles, clin d’œil aux Caravelles de Princeville, équipe ayant gagné le mondialement reconnu Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Zakary Bessette-Crépeau s’ajoute, une fois de plus, à cette lignée de vérité factice.

Éponyme

Dans le livre, le personnage de Zakary Bessette-Crépeau se nomme… Zakary Bessette-Crépeau. Pour avoir l’approbation d’utiliser son nom, Alain Bergeron est passé par l’Association des Amputés de guerre, organisme pour lequel Zakary est ambassadeur. Marie-Ève Julien est gestionnaire à l’Association. C’est elle qui a servi de courroie entre la famille de Zakary et l’auteur. Ravie, elle voit ce livre comme une ressource utilisable pour les autres familles. « C’est inspirant, c’est positif. Des jeunes pourront voir que ce n’est pas parce que tu as une amputation que tu ne peux pas faire d’activités », exprime Mme Julien. Elle y voit aussi une façon de sensibiliser les autres enfants à la différence et d’offrir des modèles aux jeunes amputés. « Ça les représente dans la littérature pour enfants », complète-t-elle.

Zakary aura 13 ans en octobre. Marc-Olivier Crépeau, père du garçon, ajoute que « c’est trippant. Zakary n’en est pas encore tout à fait conscient, mais quand il verra le livre, je pense qu’il réalisera l’impact ».

À propos de l’auteur

Originaire de Plessisville, Alain Bergeron manifeste très tôt une propension à la lecture. De Tante Lucille à Bob Morane en passant par Astérix et Tintin, il lit passionnément, tout le temps. Son amour de la lecture et sa grande facilité en français l’amènent inévitablement à l’écriture.

Auteur prolifique, Alain a accumulé à ce jour plus de 300 publications, la plupart destinées aux jeunes. Son premier livre, L’éclipse du temps (Soulières Éditeur, 1990), lui vaut le Prix littéraire Cécile-Rouleau, de l’Association canadienne d’éducation de la langue française. En 1996, il s’associe à Sampar, alors illustrateur pour la revue Safarir. Ensemble, ils réalisent une série de gags sur le père Noël qui, deux ans plus tard, font l’objet d’un album chez Soulières Éditeur. Pour Alain et Sampar, c’est le début d’une grande amitié et d’une précieuse collaboration qui donnera naissance à plusieurs dizaines de livres. Savais-tu?, Capitaine Static et Billy Stuart ne sont que quelques-unes des très populaires collections qu’ils ont réalisées ensemble.

Depuis 2005, Alain se consacre exclusivement à l’écriture et à l’animation d’ateliers dans les écoles. Sa plume alerte et son inépuisable imagination font de lui un auteur incontournable de la littérature jeunesse.

Partager cet article