Un cadet de Chambly s’illustre au Championnat national de biathlon

Un cadet de Chambly s’illustre au Championnat national de biathlon

Olivier Martin lors du Championnat national de biathlon à l’Île-du-Prince-Édouard.

Crédit photo : courtoisie

Olivier Martin a remporté une médaille de bronze dans une épreuve en équipe de biathlon au Championnat national, en plus de bien performer dans les trois autres épreuves.

Il s’agissait de sa première expérience à ce niveau de compétition. « J’allais là-bas pour découvrir ce type de compétition, raconte l’adolescent. Je ne m’étais pas fixé d’objectif, je savais que le calibre allait être élevé. Je me suis dit que j’allais apprendre. La médaille et mes résultats sont un bonus. »

C’est d’autant plus impressionnant, puisqu’il ne devait pas, initialement, prendre part à ce championnat. Lors des provinciaux tenus les 16 et 17 février à Valcartier, il n’avait pas obtenu son laissez-passer pour faire partie de l’équipe Québec, et ce, par dix secondes. Cependant, un candidat s’est désisté. C’est le jeune Chamblyen qui a été demandé pour le remplacer. Vingt athlètes faisaient partie de l’équipe.

Le Championnat national s’est déroulé du 4 au 9 mars à l’Île-du-Prince-Édouard. Olivier Martin a participé à quatre épreuves, deux en équipe mixte avec une coéquipière et deux autres individuelles. Il devait en faire une de plus, mais elle a été annulée.

Le jeune de 15 ans a appris sur place qu’il devait effectuer des tirs debout. « On devait faire deux tirs debout et des tirs en position couchée. La cible était un peu plus grosse qu’un deux dollars et placée à cinquante mètres. La balle devait entrer à l’intérieur et ne pas toucher les côtés », explique-t-il.

L’adolescent retient beaucoup de positif de son expérience et souhaite y participer encore l’an prochain. Celui qui s’entraîne avec le Corps de cadets 2793 Chambly croit qu’il pourra aider ses coéquipiers. « Je veux leur apprendre ce que j’ai appris là-bas. Je veux les aider à s’améliorer parce que je l’ai vécu. L’équipe en développement est forte. On pourrait amener plus de jeunes aux provinciaux », affirme l’adolescent.

« Je ne m’étais pas fixé d’objectif, je savais que le calibre allait être élevé. Je me suis dit que j’allais apprendre. » – Olivier Martin

Une première pour les cadets

L’entraîneur des cadets, Rudy Allen, n’avait que de bons mots pour son sergent et sa participation. « Je ne suis pas surpris de sa qualification parce qu’il a un talent fou, soutient-il. Il est rigoureux, il écoute les conseils et travaille bien. Mais je suis surpris qu’il se soit rendu aux nationaux si vite. Je m’attendais à ce qu’il les fasse en 2020. »

Il estime que son protégé a des habiletés sportives exceptionnelles. « Il est bon skieur et a des habiletés en tir, dit-il. Dans les deux cas, il est capable de se démarquer. » L’entraîneur note « qu’il y a toujours place à l’amélioration » et qu’il sait quoi travailler avec Olivier pour qu’il devienne encore meilleur.

Selon ce dernier, c’est le tir qui est sa faiblesse. « En tir, j’ai encore beaucoup de croûtes à manger », affirme l’adolescent.

Pour le Corps de cadets, cette participation aux Championnats nationaux est une belle avancée. C’est la première fois qu’un des leurs s’y rendait. Il s’agit donc également de la première médaille de l’organisation. « Pour l’équipe et l’ensemble des cadets, ce résultat est inspirant, souligne M. Allen. Ça montre qu’il est possible d’atteindre les plus hauts niveaux quand on y met les efforts. Les répercussions ne sont que positives. Ça va nous permettre d’élever le niveau d’entraînement vers l’excellence. »

Deux ans de biathlon

Olivier Martin mentionne avoir développé une passion pour le biathlon après l’avoir essayé il y a deux ans. Il a commencé avec le Corps de cadets. « J’ai juste du plaisir en le faisant », s’exclame-t-il.

Auparavant, le jeune Chamblyen pratiquait le patinage de vitesse. « Ça m’a aidé avec ma technique de ski, parce qu’au biathlon, on fait du ski patin. Le travail des jambes est le même », indique-t-il.

La pratique du biathlon l’aide aussi dans ses études; un élément important pour le Corps de cadets. Olivier Martin mentionne s’affairer à ses devoirs en arrivant de l’école afin de pouvoir s’entraîner par la suite.

Cet été, il s’exercera au triathlon dans le but de garder la forme. Il veut aussi participer à des compétitions afin de se motiver à améliorer ses temps. Il en fera toujours avec son entraîneur, Rudy Allen.

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de