Un appel à la prudence concernant le vol de catalyseur

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Un appel à la prudence concernant le vol de catalyseur
Des voleurs dérobent le catalyseur de voitures garées. (Photo : Martine Veillette)

Une citoyenne de Chambly souhaite mettre en garde la population concernant le vol de catalyseur, dont elle a été victime dans un stationnement public.

Elle a écrit au Journal afin de faire part  de sa mésaventure pour que les citoyens demeurent aux aguets. Elle raconte qu’après une journée de travail de 9h, elle s’est rendue à son véhicule garé dans le stationnement de la Place Chambly. « Je ne pensais pas qu’une histoire comme ça pouvais exister. Je me suis fait voler mon catalyseur », mentionne-t-elle. La dame souligne que la facture a été salée. « Je m’attends à payer plus ou moins 600$ pour un voleur! », écrit-elle.

Tierry Rutishauser, de Perfomax Chambly, soutient avoir entendu parler de quelques cas dans la région au cours des dernières semaines. Son garage n’a cependant pas eu de cas récemment.

Le sergent Jean-Luc Tremblay, porte-parole de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, indique que ce type de vol est récurrent et qu’il date de quelques années. « On a déjà eu l’occasion de mettre la main sur certains brigands, mais ça revient », dit-il.

Selon son expérience, il est rare que le voleur agisse seul. « Quand on a fait les arrestations, c’était toujours quelques individus », avance-t-il.

«Les voleurs ne font pas dans la dentelle, il coupe » – Sergent Jean-Luc Tremblay

M. Tremblay souligne que certains types de voitures, notamment les camions et les véhicules utilitaires sport, sont davantage ciblés; puisqu’ils sont plus hauts, la pièce est donc plus accessible.

Métaux précieux

Si le catalyseur est si prisé, c’est parce qu’il contient des métaux précieux, dont le platine, le rhodium et le palladium. « Ça vaut assez cher, souligne M. Rutishauser. Quand on en remplace un, on garde le vieux pour le vendre à une place spécialisée. »

Il coûte également cher à remplacer. Un automobiliste victime de ce méfait devra débourser entre 500 $ et 1000 $. Parfois, d’autres pièces sont aussi coupées.

«Les voleurs ne font pas dans la dentelle, ils coupent », soutient le sergent Tremblay. Il affirme que ces vols sont très souvent signalés à la police parce que les victimes les déclarent à leur compagnie d’assurance.

M. Rutishauser souligne toutefois que le fait de ne pas avoir de catalyseur n’abîme pas la voiture. Il explique que cette pièce sert à filtrer l’air dans le tuyau d’échappement. Lorsqu’il est enlevé, la voiture émet beaucoup de bruit. Le conducteur est donc à même de savoir qu’il y a un problème sur son automobile.

Prudence

Malheureusement, peu d’actions peuvent être entreprises pour limiter ce type de vol. Le sergent Tremblay conseille de rendre l’environnement moins propice aux différents méfaits, par exemple avec l’ajout d’une lumière à œil magique pour éclairer l’entrée du domicile. La surveillance des voisins et celle déployée dans les lieux publics peuvent également décourager les voleurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires