Un an après La Voix : l’ascension de Catherine Avoine

Par Annabelle Baillargeon

CHANSON. À pareille date l’an dernier, Catherine Avoine bouleversait les Québécois avec son interprétation d’Hallelujah lors de son audition à l’aveugle pour l’émission La Voix. Un an plus tard, le Journal de Chambly s’est entretenu avec la Chamblyenne en

Avec le recul, comment votre passage à l’émission La Voix a-t-il transformé votre vie?

Il a transformé ma vie professionnelle et personnelle. Observer la réaction des gens envers ce que je faisais de plus intime m’a donné une valeur que je n’avais pas avant. J’ai acquis une confiance en moi, qui m’a permis de foncer où je n’aurais jamais eu le courage d’aller avant.

Ce genre d’expérience permet d’ouvrir des portes. Quelles opportunités avez-vous vécues depuis l’émission La Voix?

J’ai été invitée à partager la vie des gens, dans les moments les plus intimes (mariages, funérailles, baptêmes) et j’en suis extrêmement reconnaissante.

J’ai animé la Soirée visionnaire, du Club des petits déjeuners, sur le bateau de Louis Joliette à Québec. Plusieurs personnes y étaient, comme Caroline Néron, Cora Tsouflidou, Isabelle Huot. J’ai eu une visibilité incroyable, qui m’a menée à animer des événements privés dans toutes les régions.

Vous avez également chanté aux mariages de Caroline Néron et Cathy Gauthier. Comment cela s’est-il passé?

Pour le mariage de Caroline Néron, j’ai chanté Hallelujah et Lovesong, la version d’Adèle, pendant la cérémonie. Le mariage était absolument magnifique, à leur maison sur le bord de l’eau, tout ce qu’il y a de plus élégant.

Cette femme est vraiment une femme d’affaires avec un grand cœur. Elle cherche à me mettre en valeur à toutes les occasions possibles. Elle me fait briller et pas seulement avec ses bijoux!

Pour Cathy Gauthier, tout de suite après mon audition à l’aveugle, elle m’a contactée et m’a demandé si j’étais disponible à la date de son mariage. Elle voulait que j’y chante à tout prix! La cérémonie était d’une très grande simplicité dans une vieille grange à Bromont.

Quels sont vos projets à venir?

Je suis maintenant ouverte au monde entier, et la demande y est. Les opportunités sont présentes dans tous les domaines, mais il faut parfois se donner la peine de tendre les bras et de sortir de notre zone de confort. La vie vaut la peine d’être vécue au maximum!

Les rencontres que je fais ici dans les îles françaises me permettront de me diriger vers la France dans le futur. Je fais des événements privés de toutes sortes, des agences de partout me contactent pour animer des événements.

Un projet d’album est-il sur la table?

J’ai eu des discussions avec quelques producteurs qui m’ont approchée, mais je ne sais pas si le timing est bon. Je ne suis pas en mode écriture et composition. J’aime tellement ce que je fais en ce moment.

Vous avez toujours été impliquée dans la communauté. Pourquoi le lien avec Chambly est-il important pour vous?

Je suis de Richelieu et j’ai grandi à Chambly. Je suis chez moi à Chambly! J’enseigne le chant, j’ai 14 élèves en privé et mon groupe de «poupounes» le dimanche matin, âgées de 5 à 9 ans me procure un immense bonheur! Je vois une évolution considérable dans le développement de mes élèves et ils me rendent très fière.

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui rêvent de se lancer en musique?

Réussir comme chanteuse et avoir une carrière comme la magnifique carrière de Céline Dion est peut-être un rêve, mais être heureux à faire ce que l’on aime et réussir à bien vivre est un rêve réalisable si on a confiance et qu’on travaille fort!

L’important est de se réjouir et de célébrer toutes les réussites, petites et grandes.

Rens. :  catherineavoine.com ou https://www.facebook.com/Catherine-Avoine-1374417849530568/?fref=ts

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires