Trois hommes à genoux

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Trois hommes à genoux
Katrine Sansregret a littéralement séduit les juges lors de son passage à La voix. (Photo : courtoisie : OSA IMAGES ET TVA)

Katrine Sansregret, celle qui chante l’hymne national lors des joutes à domicile des Forts de Chambly, a, ni plus ni moins, mis dans sa poche les quatre juges de l’émission La Voix.

Son talent ne se limite pas qu’au traditionnel Ô Canada. Lors de son passage à la populaire émission La Voix, le 23 février, l’Hubertaine de 15 ans a décroché les mâchoires des juges Garou, Pierre Lapointe, Cœur de pirate et Marc Dupré, qui n’ont su résister aux notes propulsées par la chanteuse. Séduits par la voix de Katrine Sansregret, qui a personnifié la chanson d’Adele One and Only, les juges ont heurté le bouton rouge, signifiant leur vibrant intérêt envers l’étudiante de quatrième secondaire.

« Un moment comme ça, tu le vis, mais tu ne te souviens de rien tellement c’est fou en émotions. Quand les juges se retournent, t’as envie de sauter, mais en même temps, tu dois rester dans le moment présent. C’est plein d’émotions qui t’envahissent », décrit avec enthousiasme la jeune femme, qui suit des cours de chant avec Kevin Bazinet.

Pour l’artiste, c’est une seconde expérience qu’elle amorce avec Marc Dupré. Deux ans plus tôt, à La Voix Junior, elle avait pris du galon aux côtés de celui-ci qui l’avait prise sous son aile.

« Un moment comme ça, tu le vis mais tu ne te souviens de rien tellement c’est fou en émotions. » – Katrine Sansregret

« Marc fait tellement attention à ses candidats. Pour lui, c’est plus qu’une job. Pour lui, c’est sa famille. Il est authentique et va au bout de sa parole. Il croit en nous, il est génial », dépeint Mme Sansregret, qui a débuté le chant à 9 ans dans une troupe à Saint-Bruno.

Gouverneurs de l’espoir

L’âme charitable, Katrine Sansregret est ambassadrice de la Fondation des Gouverneurs de l’espoir.

« La fondation vient en aide aux enfants malades. C’est une cause qui me tient énormément à cœur. Je suis moi-même une enfant et je suis attristée de voir et de suivre des enfants dans la maladie, dont certains en décèdent. Ça me touche et, chaque année, je remets une bourse à la fondation et je l’accompagne vocalement dans les événements », fait valoir avec empathie la chanteuse.

À venir

Un passage à La voix offre une vaste visibilité et, parfois, s’ensuivent d’intéressants projets.

« Mon premier but est de sortir mes propres chansons, mes compositions à la suite de La Voix, qui est une forme de tremplin. C’est important d’avoir son matériel et d’être reconnue en ce sens », prévoit l’artiste, qui aurait choisi Cœur de pirate comme coach si Marc Dupré n’avait pas été une option possible.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de