Trois étoiles dans le désert

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Trois étoiles dans le désert
L’ascension de la dune clôturant le trek de quatre jours rassemble et unit les participantes. (Photo : courtoisie - Flash-Sport)

Du 31 octobre au 5 novembre, elles seront trois femmes, aux vies ordinaires, à accomplir l’extraordinaire. Unissant leur force, elles complèteront un trek dans le désert de Merzouga, au Maroc, dans le but commun d’amasser des fonds pour les associations Le Cancer du Sein, Parlons-En! ainsi qu’Enfants du Désert.

Jennifer Villeneuve, native de Richelieu, Caroline Bellemare-Santerre, une Césaroise, et Véronique Leroux, une Marievilloise, feront partie des 600 femmes participant à l’événement qui en sera à sa deuxième édition. De ces 600 femmes, 150 proviennent du Canada.

« J’ai rencontré Caroline dans un gym. Elle donnait des cours de Zumba et de bootcamp. Elle m’a aidée à me connaître et à découvrir que j’étais forte » évoque Véronique Leroux quant à l’origine de la création du trio. « J’étais du style à regarder les autres et à vivre par procuration. Maintenant, je fonce tête première et je sors de ma zone de confort. Par l’entremise de ce projet, je tiens également à démontrer à mon fils que, dans la vie, il faut défoncer des portes, prendre sa place, écouter sa voix intérieure », poursuit-elle relativement à son cheminement personnel.

Jennifer Villeneuve s’est ensuite greffée au duo initial alors que celui-ci avait lancé un appel à tous sur Facebook.

Nom d’équipe

En juin dernier, Véronique Leroux a perdu sa mère des suites d’une récidive d’un cancer du sein. « À 57 ans, c’était beaucoup trop tôt pour rejoindre les étoiles… et un soir, en regardant le ciel pour admirer les étoiles et parler à ma mère veillant sur moi de là-haut, une étoile filante a fendu les cieux. Ce fut le déclic pour notre nom d’équipe », raconte Mme Leroux, d’une voix teintée d’émotions encore fraîches.

Causes

Si le cancer du sein, deuxième principale cause de décès par cancer chez les Canadiennes selon les chiffres de la Société canadienne du cancer, devient peu à peu une sensibilisation naturelle en raison de sa proximité, il en est tout autre pour les Enfants du Désert. L’association a pour objectif principal d’offrir à des enfants du sud du Maroc l’accès à l’éducation.

« Le but premier est d’offrir une meilleure qualité de vie aux enfants du désert, mais la mission s’est élargie et touche également les femmes, mères de ces enfants. Avant toute chose, il est important que la base prenant soin de l’enfant soit elle-même en bonne condition », élabore la Marievilloise.

« Dans la vie, il faut défoncer des portes, prendre sa place, écouter sa voix intérieure. »

– Véronique Leroux

Pour assurer leur participation à ce trek, elles visent à amasser 12 000 $. Or, elles en sont à 8 000 $ actuellement. « Nous sommes dans les derniers milles de nos activités de sociofinancement. En plus de l’argent amassé pour les causes, nous visons à offrir une ou deux chèvres à des familles sur place, animal d’une grande valeur pour celles-ci », raconte celle qui est éducatrice dans un CPE de Chambly.

Réalisations 2018

Les sommes recueillies lors du Trek Rose Trip de 2018 ont permis d’offrir à 35 femmes du village d’Haroun 76 chèvres et la moulée dont elles ont besoin pour se nourrir pendant un an. Cette race de chèvre s’adapte très bien au climat désertique et met bas deux fois par année, donnant naissance à deux, trois ou quatre chevreaux.

Les chèvres produiront en moyenne deux litres de lait par jour en temps de lactation, ce qui permettra à ces femmes d’offrir un complément à leurs enfants. Également, les femmes du village bénéficieront d’un revenu supplémentaire grâce à la transformation du lait. Ultimement, la création d’une fromagerie au sein de la communauté est le projet envisagé.

L’argent amassé en 2018 a aussi permis d’offrir des cours d’alphabétisation aux femmes du village.

Trajets d’orientation

Équipées d’une boussole, d’un rapporteur topographique et d’un Tripy permettant de compter les distances parcourues entre chacune des balises, les trois femmes marcheront de 18 à 23 kilomètres, quotidiennement, pendant trois jours. « Ce sera une épreuve physique et psychologique. Il n’y a pas de secret. On s’entraîne en marchant souvent et en augmentant nos distances pour améliorer notre endurance. »

Le trek se veut écoresponsable. « Des équipes passeront derrière nous et nous perdrons des points de classement si nous laissons des déchets lors de notre itinéraire. De surcroît, chaque équipe part avec un sac de plastique et, au fil du trajet, on nous somme de ramasser les déchets qui pavent notre chemin », bonifie celle qui profitera de son passage au Maroc pour découvrir Marrakech et Casablanca.

La quatrième journée se conclut par l’ascension de la plus haute dune de Merzouga, dans la région de l’Erg Chebbi. Rassemblées, les 600 femmes symboliseront l’entraide, la force, l’union et le soutien. Puis, dans un élan humaniste complet, elles rejoindront le petit village. Elles remettront aux familles villageoises leurs chèvres, mais surtout, elles vivront toute la richesse de l’échange culturel qui se tissera au gré de cette grande fusion.

La prochaine campagne de financement se déroulera au Maxi de Chambly, les 14 et 15 septembre. Des billets de tirage seront mis en vente prochainement afin de faire tirer une caisse de bouteilles de vin dans les semaines qui suivront cette fin de semaine.

Pour aider les “ Trois étoiles dans le désert “ à financer leur projet : https://www.onedollargift.com/ca-fr/Reve-Trek-Rose-Trip-2019—3-etoiles-dans-le-Desert–32879

Page Facebook des “ Trois étoiles dans le désert “ : https://www.facebook.com/3-%C3%A9toiles-dans-le-d%C3%A9sert-Trek-rose-trip-2019-321392085113232/

Réalisation d’Enfants du Désert au sud-est du Maroc :

– Construction de 27 salles de classe

– Équipement d’écoles : murs d’enceinte, terrain de sport, puits, jardin, bibliothèque

– Création de 11 jardins d’enfants au sein de garderies et d’écoles

– Mise en place d’un système de parrainage personnalisé qui soutient plus de 185 enfants

– Remise de matériel scolaire et sportif à plus de 20 000 enfants par an

– Prise en charge de cinq opérations chirurgicales pour des enfants

– Équipement des hôpitaux de la province d’Errachidia en matériel médical, paramédical et en produits de soins

– Organisation d’ateliers de sensibilisation à l’hygiène et remise de kits à des milliers d’enfants

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Josée SassevilleJennifer Villeneuve Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Jennifer Villeneuve
Guest
Jennifer Villeneuve

Merci au journaliste Jean-Christophe Noël pour votre précieux temps et cet article complet!

Josée Sasseville
Guest
Josée Sasseville

Merci à vous trois. Vous êtes dynamiques, drôles et passionnées. C’est pour moi un privilège de vous aider dans votre démarche.