Transmettre la passion

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Transmettre la passion
Manuel Paz anime les réseaux sociaux durant la Coupe du Monde (Photo : Courtoisie)

La Coupe du Monde de soccer a commencé au Qatar. L’occasion pour l’Arsenal de Chambly de sensibiliser les jeunes sur l’une des compétitions les plus suivies de la planète.

Manuel Paz s’active sur son ordinateur. Pour les débuts de la Coupe du Monde, le responsable des communications de l’Arsenal de Chambly souhaite rassembler les licenciés de la structure autour des réseaux sociaux du club. « On lance un concours de pronostics sur les matchs de la compétition. On ne sait pas encore ce que l’on va mettre en jeu, mais on récompensera les participants. Le but est que nos jeunes suivent un peu plus la Coupe du Monde, d’autant que le Canada y joue pour la première fois depuis 1986. »

Populaire

La culture du soccer s’implante graduellement au Québec. Le club chamblyen souhaite utiliser la Coupe du Monde comme moyen de transmission de la passion pour le sport le plus populaire de la planète. « On veut créer un engouement au sein du club, poursuit Manuel Paz. Certains jeunes ne sont pas au courant de l’événement. D’autres se posent des questions puisqu’ils entendent parler du Canada avec insistance. »

Un monde à intégrer

Les dirigeants du club veulent sensibiliser les licenciés sur l’enthousiasme autour du soccer au Canada et dans le monde. Pour cela, Manuel Paz, responsable aussi du Centre de développement du Club, informe quotidiennement les jeunes qui évoluent sous son aile. « Il faut leur inculquer le vocabulaire et les informer lorsqu’un match important est sur le point d’être joué. On les encourage à aller voir le CF Montréal. Les voir sur un terrain pour pratiquer toutes les semaines est déjà très important. »

Selon le dirigeant, le club n’est pas le seul vecteur de propagation du soccer. « Les jeunes aiment jouer aux jeux vidéo et connaissent bien le titre de soccer ‘FIFA’. Cela leur permet d’avoir un pied dans le soccer. Ils peuvent aussi voir la place de l’équipe féminine dans le pays. Tout cela est très important pour leur développement. »

Partager cet article