Toute beauté n’est pas perdue

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Toute beauté n’est pas perdue
Vincent Vallières. (Photo : courotisie)

Vincent Vallières sera en spectacle au Pôle culturel de Chambly le 26 février prochain.

Les salles de spectacles ont eu le feu vert et rouvriront à partir du 7 février prochain. Elles pourront recevoir 50 % de leur capacité avec un maximum de 500 personnes à l’intérieur et 1 000 personnes à l’extérieur. Comme prévu, Vincent Vallières présentera son spectacle au Pôle culturel de Chambly le 26 février. Le musicien sera seul sur scène, tout près dans l’oreille, avec les chansons qui définissent son histoire. Le concert, mis en scène par Martin Léon, laissera la place à la parole et à l’échange. « Un spectacle à l’image de cet incontournable de la chanson québécoise : rassembleur, vivant et authentique », mousse la SPEC du Haut-Richelieu, qui s’occupe de la programmation du Pôle culturel de Chambly.

« Elle n’entend plus battre son cœur se veut un hommage à toutes ces femmes qui se démènent dans leur quotidien. » – Vincent Vallières

Avec ses vingt années de carrière, ses sept albums et ses trois Félix – dont celui d’interprète de l’année – Vincent Vallières partage son répertoire avec un auditoire qui recommencera à consommer du spectacle en présentiel. L’auteur-compositeur-interprète profitera de l’occasion pour faire découvrir de nouvelles pièces de son album Toute beauté n’est pas perdue, sorti en 2021.

Toute beauté n’est pas perdue

Inspiration du titre de l’album Toute beauté n’est pas perdue, récipiendaire de l’Album de l’année – folk au dernier Gala de l’ADISQ, la pièce Elle n’entend plus battre son cœur navigue dans la fragilité de l’être. « Elle n’entend plus battre son cœur se veut un hommage à toutes ces femmes qui se démènent dans leur quotidien : blonde, mère, ménagère, femme d’affaires.
Ces femmes guerrières qui veillent à tout et qui, parfois, croulent sous le poids de cette charge mentale qui pèse lourd », écrit Vincent Vallières.

Réalisé par Jeanne Leblanc (Les nôtres, 5e rang), le clip qui accompagne la chanson est porté par l’actrice Hélène Florent. La direction photo est assurée par Vincent Biro, alors que c’est Margaux Barret et Chiara Fossati qui se chargent de la direction artistique.

Biographie

Vincent Vallières est un auteur-compositeur-interprète né le 8 août 1978 à Sherbrooke. Il a commencé à être actif sur la scène musicale en 1996, trois ans en amont de la sortie de son premier album. Le duo d’albums Chacun dans son espace et Le repère tranquille lui a permis d’atteindre une popularité enviable au Québec.

La chanson On va s’aimer encore, tirée de Le monde tourne fort en 2009, a été un succès monstre. Depuis plusieurs années, André Papanicolaou est son fidèle complice musical. À travers sa carrière, Vincent Vallières a remporté 3 Félix en plus de récolter 21 nominations au gala de l’ADISQ.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires