« Tous unis contre l’alcool et la drogue au volant »

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
« Tous unis contre l’alcool et la drogue au volant »

L’opération nationale concertée « Tous unis contre l’alcool et la drogue au volant » s’est terminée le 3 janvier.
La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent aura procédé entre le 29 novembre et le 3 janvier, dans le cadre de l’opération nationale concertée, à 14 barrages routiers et vérifié 2700 conducteurs. L’opération en région a entraîné trois arrestations liées aux facultés affaiblies par l’alcool et une arrestation pour des facultés affaiblies par la drogue. La Régie indique d’autre part au Journal qu’il y a eu une évaluation sur le comportement du mouvement et neuf utilisation d’alcootest.
La Régmie intermunicipale rappelle que la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue ou l’alcool demeure une des causes les plus importantes de collisions mortelles ou avec blessures majeures.
« De nombreuses initiatives en prévention et toutes les alternatives de raccompagnement connaissent de grands succès mais nous sommes conscients que l’intervention policière sur la route crée la meilleure et la plus vive réaction : la peur d’être intercepté », indiquait pendant l’opération le sergent Jean-Luc Tremblay, de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.

Statistique

Encore cette année toutes les organisations policières québécoises ont fait front commun et ont participé aux opérations nationales concertées « Drogue et alcool au volant c’est criminel. » De 2012 à 2016, chaque année, selon la Sûreté du Québec, les collisions dues à l’alcool ont causé en moyenne :
• 110 décès (30 %)
• 260 blessés graves (15 %)
• 1 800 blessés légers (5 %)
De 2012 à 2016, chez les conducteurs décédés dans une collision de la route au Québec :
• 33 % avaient des drogues licites ou illicites dans le sang;
• 19 % avaient du cannabis dans le sang;
• 35 % des conducteurs de 16 à 24 ans avaient du cannabis dans le sang.
L’opération nationale concertée pour prévenir la capacité de conduite affaiblie est organisée dans le cadre d’un partenariat entre l’Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Montréal et la SAAQ.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de