Tous indépendants à Saint-Mathias-sur-Richelieu

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Tous indépendants à Saint-Mathias-sur-Richelieu

Les élus de Saint-Mathias-sur-Richelieu siégeront dorénavant tous comme indépendants. Les six conseillers avaient été élus en novembre 2017 sous l’équipe de la mairesse, Ensemble pour nos citoyens.
En décembre, quatre conseillers avaient décidé de se dissocier de la mairesse Jocelyne G. Deswarte. Depuis, l’ambiance était conflictuelle.
Jean Rioux et Daniel Tétrault en ont fait l’annonce au début de la séance du conseil du 9 avril. « Comme ça, tout le monde va être égal, a souligné M. Rioux. Les décisions vont se prendre de la meilleure façon et on va défendre les citoyens de la meilleure façon. »
M. Tétrault a mentionné qu’ils ont fait ce choix afin de retrouver une harmonie au sein du conseil. « Il y avait un froid, a-t-il dit. On veut essayer ça pour retrouver une harmonie. La situation n’était pas agréable. »
« On va essayer, peut-être que ça ira mieux. On va voir », a indiqué la mairesse. Elle ajoute que « le conseil est une équipe, ce n’est pas obligé d’être un parti ».

« Comme ça, tout le monde va être égal. Les décisions vont se prendre de la meilleure façon et on va défendre les citoyens de la meilleure façon. » – Jean Rioux

Un citoyen a questionné les membres du conseil afin de savoir si cette décision créerait une meilleure unité. « On vous a élus jusqu’en 2021. On veut un conseil uni », a-t-il soutenu.
Jacques Lépine a souligné que les élus avaient connu leur meilleure rencontre de plénier, qui se déroule avant la tenue du conseil.
« L’unité va fonctionner si la démocratie existe. Le respect a toujours été là », a affirmé pour sa part la conseillère Marjolaine Godbout.

Conseil filmé

Par ailleurs, les élus ont voté afin que les séances du conseil soient captées visuellement par des caméras. Ils ont précisé qu’uniquement les membres du conseil seront filmés et non pas les personnes dans la salle.
« Il y a des gens qui ne peuvent pas venir aux séances. Ils auront la possibilité de les voir », a mentionné M. Lépine.
Le directeur général de Saint-Mathias, Philippe Gaudet, a indiqué que le but était de filmer les membres du conseil. Les détails sur la façon dont ce sera effectué ne sont pas encore connus. « On va trouver la solution la moins coûteuse possible », a-t-il dit.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de