Toujours fiers de vivre à Chambly

Le Journal a questionné tous les participants de la campagne “ Fier de vivre à Chambly! “ afin de savoir s’ils l’étaient toujours après la diffusion de l’émission Enquête, qui faisait état de certains comportements du maire.

La Ville de Chambly, sur son site, indique que chaque personnalité de Chambly impliquée dans ce projet a été interpellée par le maire Denis Lavoie personnellement.

Ricardo Larrivée, animateur et entrepreneur
« Après le reportage de l’émission Enquête, je me suis posé la question. Puis finalement, je me suis dit que j’avais fait ça pour les citoyens de Chambly. Oui, je suis fier d’être citoyen de cette ville. Si c’était à refaire, je le referais. »

André Dion, propriétaire de la ferme Guyon
« Certainement que je suis fier de vivre à Chambly! Toutes les controverses qui entourent la Ville, cela ne m’empêche pas d’être fier de vivre dans cette belle ville. Si on me demandait de refaire cette publicité, je le referais. »

Catherine Avoine, chanteuse
« Oui! Je suis fière de vivre à Chambly! Je l’ai toujours été! Ce qui fait de Chambly la ville merveilleuse qu’elle est, c’est principalement dû à la diversité des citoyens qui s’unissent et participent à faire de Chambly un endroit vivant, accueillant, rempli de culture et de possibilités! »

Marc Gervais, auteur et conférencier
« Oui, effectivement, je participerais de nouveau à un tel projet car ma fierté de vivre à Chambly est au-delà de toute controverse politique.
Je suis ici pour la beauté du bassin, la chaleur humaine, la nature, les restaurants et tout le reste, qui comble mes besoins. J’ai appris à faire la part des choses. Malgré les derniers tourments, je regarde l’ensemble de ce que cette ville peut m’offrir et je suis toujours bien content d’y vivre. »

Jean-Daniel St-Martin, entraîneur en chef des Forts de Chambly
Il a préféré ne pas commenter la situation. M. St-Martin a toutefois précisé qu’il a participé à la campagne Fier de vivre à Chambly! pour faire la promotion des Forts et du sport dans la ville. « Ça ne change pas le fait que je suis bien à Chambly. »

Marc-André Moreau, skieur et Philippe Laprise, humoriste
Il n’a pas été possible de joindre le skieur acrobatique Marc-André Moreau ni l’humoriste Philippe Laprise, qui font aussi partie de cette campagne.

(Avec la collaboration de Frédéric Khalkhal)