Thomas Bédard au petit écran tout l'été à Salut Bonjour !

Par Annabelle Baillargeon

TÉLÉVISION. Ce fut le coup de foudre entre Thomas Bédard et l’équipe de l’émission Salut Bonjour, lors de son passage à l’émission pendant la semaine de relâche. La chimie opère, puisque l’adolescent a décroché une chronique, où il présentera des capsules

Le jeune de 14 ans aura donc quelques apparitions à l’émission, qui ne sont pas prévues pour l’instant sur une base régulière. Le 4 mai, pour sa première chronique, il a présenté une capsule humoristique traitant de la technologie.

En faisant un clin d’œil à sa grand-mère -qui utilise son ordinateur portable uniquement lorsqu’il est branché- et en évoquant les filles et les selfies, Thomas arrive à faire décrocher des sourires aux petits comme aux grands.

«Je rejoins un public jeune, qui est aussi à l’écoute de l’émission tous les matins», indique-t-il.

L’adrénaline

Comme lorsqu’il joue au théâtre ou fait de l’improvisation, Thomas Bédard a tout de même ressenti un peu de stress avant d’entrer en ondes.

«Pendant la pause publicitaire, je me demandais encore comment j’allais m’accoter sur la table devant moi. C’était mon gros dilemme, blague-t-il. Quand ça commence, par contre, on oublie tout. Je suis content de la façon dont j’ai performé, j’étais beaucoup plus à l’aise que la première fois.»

«Je ne peux pas croire qu’on puisse faire de ce que je fais de mes fins de semaine un travail», lance Thomas Bédard.

Son mentor, l’animateur Gino Chouinard, est pour lui un exemple. «C’est l’homme le plus sympathique du monde! Quand je suis arrivé, il m’a salué comme si on s’était vu la veille. On n’a pas l’impression de travailler avec lui», remarque le jeune homme.

Très assidu, il arrive à concilier ses tournages avec l’école. Le matin de l’enregistrement, Thomas s’est levé à l’aube, à 4h du matin. Aussitôt son direct terminé, il est parti des studios de TVA pour se rendre à son premier cours à l’École secondaire Marcellin-Champagnat, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Très motivé par son expérience, Thomas promet que le soir suivant, il s’est couché de bonne heure!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires