Système de chauffage : le radiateur convecteur

Système de chauffage : le radiateur convecteur
Modern Heating Radiator with orange wall on a white background

En matière de systèmes de chauffage, le choix ne manque pas. Tout dépend des goûts du client, de son budget, de l’espace disponible et du système déjà en place, dans certains cas.

Le radiateur convecteur est de plus en plus présent dans nos demeures. L’air y est aspiré au bas de l’appareil avant d’être réchauffé puis diffusé par la sortie, généralement en haut du dispositif.

Son fonctionnement est donc pratiquement similaire à celui d’une plinthe électrique, mais la chaleur émise est plus homogène, augmentant grandement le confort dans la pièce. Voilà ce qui plaît aux consommateurs qui l’adoptent.

Ses avantages

Économique, le radiateur convecteur consomme environ 10 % moins d’énergie que la plinthe électrique. Sa soufflerie est silencieuse, mais efficace. Il est possible d’en contrôler la vitesse, l’amplitude et la projection, de grands avantages par rapport à la plinthe électrique.

Chaque radiateur convecteur possède un système indépendant de contrôle de la température, permettant ainsi de choisir le chauffage approprié pour chacune des pièces. À cet effet, les convecteurs sont parfaits pour la salle de bain, réchauffant l’ensemble de la pièce pour rendre le bain agréable et asséchant rapidement l’eau qui se dépose sur les revêtements en raison de l’humidité.

Choisir le bon appareil

Fonctionnant avec le principe du mouvement d’air, soit l’air chaud monte et est remplacé par l’air froid qui est chauffé, différents modèles sont proposés pour s’adapter aux besoins. Pour choisir le bon type de radiateur convecteur, il faut tout d’abord connaître la grandeur de la pièce à chauffer. Selon la règle voulant que 10 watts permettent de réchauffer 1 pied carré, une salle de bain de 8 pieds par 10 pieds par exemple, donc 80 pieds carrés, nécessitera un convecteur d’une puissance minimale de 800 watts.

Les autres facteurs à considérer pour le choix d’un modèle sont l’apparence et la commodité. Pour un dispositif inséré au plancher, le convecteur encastré est le type d’appareil à choisir. Le convecteur mural est parfait devant des escaliers, des portes vitrées coulissantes et des fenêtres allant jusqu’au plancher.

Le convecteur avec chauffage accéléré est surtout utilisé dans les salles de bains, en raison de son système de soufflerie plus puissant. Cet appareil est aussi doté d’une minuterie, créant un apport de chaleur lors de notre présence, sans surchauffer la pièce par la suite.

Le thermostat du convecteur peut être mural ou intégré. Ce dernier a l’avantage de réagir plus rapidement à une baisse de température que son acolyte installé au mur. Toutefois, le thermostat mural est plus facile d’accès. La version électronique programmable permet une économie au niveau des coûts de chauffage, modulant les cycles d’utilisation selon la présence des habitants.

L’efficacité énergétique et le confort procuré sont deux derniers facteurs à considérer lors du choix du radiateur convecteur.

Des subventions gouvernementales peuvent être offertes lors du remplacement d’un système de chauffage désuet ou énergivore. Pour en savoir plus à ce sujet, il suffit de visiter les sites web des différents gouvernements ou d’Hydro-Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de