Symposium Artistes sur le Champ & Fête de St-Louis: un heureux mariage

Par Annabelle Baillargeon

FESTIVITÉS. C’est un heureux mariage qui a réuni la Fête de Saint-Louis et le symposium Artistes sur le champ, puisqu’il aura attiré près de 10 000 visiteurs au Fort-Chambly les 21, 22 et 23 août dernier, au grand bonheur des organisateurs.

Au cours des éditions précédentes du symposium, c’est environ 5000 personnes qui se déplaçaient sur le site. Sophie Martel, régisseuse culturelle à la Ville de Chambly se réjouit donc de la portée de l’événement de cette année.

C’est sous un soleil éclatant que les 67 artistes et artisans ont exposé leurs œuvres ayant pour thème Célébration à la communauté. « On cherche toujours à présenter la plus grande diversité possible. On choisit les nouveaux artistes en s’assurant de varier les styles. Cette année, nous avions de l’abstrait, du figuratif, de l’art naïf entre autres », soutient Mme Martel.

Winston McQuade agissait pour une deuxième année comme porte-parole et exposant. Lui-même artiste, son expertise lui a permis d’expliquer et de vulgariser les techniques de production artistique au public, en se promenant dans les différents kiosques.

Une œuvre collective a également été créée lors de l’événement, sous la direction de Manon Marchand. Des esquisses de personnages étaient tracées sur des cylindres de différentes dimensions. Les gens étaient invités à venir modifier et à peindre les personnages.

La dernière phase de confection de cette œuvre artistique devrait se conclure lors des Journées de la culture en septembre prochain. Par la suite, l’œuvre sera exposée à la bibliothèque de la Ville.

Au terme du symposium, Louise Loranger a reçu le premier prix pour la bourse Thème : Célébration pour son œuvre Célébration. Le deuxième prix a été décerné à Alex de Lavoie pour son œuvre La célébration du cœur, qui mettait en valeur le caractère familial du site de la ville de Chambly.

Le premier prix pour la bourse Ensemble de l’œuvre, remis par la Société de gestion des huiles usagées, a été décerné à Martine Bertrand, pour les séquences de ses personnages dessinés à l’encre noire et figés sur papier. Le deuxième prix a été accordé à Vicky Filiault, pour l’émotion vive qui émane de ses personnages campés dans une symbolique qui nous transporte dans son univers. Les membres du jury ont également donné une mention spéciale à Normand Paré, pour l’assurance de sa gestuelle qui traduit tant l’énergie de l’athlète que la sérénité de ses modèles.

La bourse du Coup de cœur du public a pour sa part été décernée à l’artiste Liliane Péloquin, qui a remporté le plus grand nombre de votes des visiteurs.

La Fête de Saint-Louis a quant à elle animé les visiteurs. Des conférences, une zone historique et généalogique, la présentation de métiers anciens « forgeron, scieur de long, fendeur de bardeaux et tourneur de bois), des ateliers de danse et plusieurs animations historiques dont le remarqué tir du pierrier, un canon utilisé jusqu’au XIXe siècle étaient au programme de cette fin de semaine festive.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires