Steve Anderson republie son premier roman

Steve Anderson republie son premier roman
Steve Anderson écrit par passion. (Photo : archives)

Steve Anderson, auteur Marievillois, publie officiellement son roman Le mystère de la Main blanche.

Il s’agit du premier livre de Steve Anderson. Publié par une fondation en 2009, il est de retour après une décennie, cette fois relancé par Les Éditions de l’Apothéose et disponible en librairie.

Ce renouveau, incluant un prélude inédit, se veut un engagement envers la série de manuscrits des orbes, dont le tome II devrait suivre dès l’an prochain. Il s’agit d’un deuxième livre en deux ans pour l’auteur. Affection féline a également été publié aux Éditions de l’Apothéose en 2018.

L’histoire est celle de sept jeunes nobles, élus du Royaume de Fradam, tatoués, comme du vulgaire bétail, dans le bas du dos par une main blanche au contour noir lors de la cérémonie de Cigol. Ils sont envoyés, sur ordre du roi, vers la terre promise.

Réussiront-ils à percer le mystère et la vraie raison de leur détachement en terre promise? Nathaniel, Raven, Antiope, Tancrède, Kheïla, Shannon et Kéwan survivront-ils à l’abominable Xolthok? Cet homme-oiseau qui les poursuit sans relâche. Ce sorcier qui, grâce à l’orbe rouge, a le pouvoir de se transformer en squelette et d’animer les morts? Est-ce que le chevalier Czaré, aidé de Ketch le nain archimage avec sa foudroyante orbe bleu, parviendra à sauver les membres de la Main blanche? Les peuples nains, selacks, driguezs ainsi que les colons de la terre promise résisteront-ils à l’emprise de Xolthok? Rien n’est moins sûr dans cette saga aux multiples rebondissements qui se déroule à vive allure.

L’auteur

Les thèmes de prédilection de cet auteur sont la fantaisie, la science-fiction et l’horreur. Au début de la vingtaine, alors chanteur grunge, il se hisse avec son groupe North Pole dans les palmarès des radios universitaires du Québec à l’automne 1996. Bien qu’il puisse chanter, sa passion première demeure l’écriture : textes de chansons, articles de journaux étudiants, nouvelles littéraires et romans. Ses études collégiales en arts et lettres dans les années 90 confirment sa passion pour la littérature, la musique et le cinéma.

L’écrivain est conscient qu’il est difficile de vivre de cet art. L’homme travaille à l’Agence spatiale canadienne, à Saint-Hubert, depuis dix-neuf ans. Il est coordonnateur de programme intégré à l’intérieur de l’agence.

Il sera présent au Salon du livre de Montréal le 24 novembre, de 12 h à 15 h, ainsi qu’à celui de Québec en avril. (MV)

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Steve Anderson Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Steve Anderson
Guest

Merci pour cet article MV ! Très apprécié ! Pour plus de détails,
https://www.facebook.com/orbes7/