STERNA : une application pour recruter à l’international

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
STERNA : une application pour recruter à l’international
STERNA a lancé une application pour recruter de la main-d’œuvre étrangère. (Photo : courtoisie)

Le 14 septembre dernier avait lieu le lancement virtuel et présentiel de l’ « App STERNA Mobilité Internationale (ASMI) », développée par l’entreprise STERNA pour pallier la pénurie de main-d’œuvre.

Selon Luc Faucher, vice-président de la compagnie et résidant de Chambly, il s’agit d’une « toute nouvelle application permettant de contrer la pénurie de main-d’œuvre qualifiée ». Quant au président de STERNA, Bruno Paradis, il décrit la plateforme comme étant « la fusion entre un réseau social de professionnels et les fonctionnalités de ‘‘match’’ d’un site de rencontre ».

Recruter à l’international

L’agence de recrutement international STERNA recrute actuellement à travers six pays, dont le Mexique, la Colombie, le Brésil, la Tunisie, le Maroc et les Philippines, et dans 80 professions. L’entreprise basée à Châteauguay cible les travailleurs étrangers temporaires, âgés de 21 ans et plus, ayant au moins trois années d’expérience dans l’exercice du poste pour lequel ils posent leur candidature.

« (L’application) ne se limite pas seulement à faire du ‘‘matching’’. » – Bruno Paradis

L’application a pour objectif d’opérer une « synergie » entre les travailleurs spécialisés de pays en voie de développement et les entreprises de pays industrialisés, créant une connexion digitale interactive pour contrer la pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui sévit dans les secteurs industriel, de l’entretien esthétique et mécanique de véhicules (routier, navire et aéronef), de la technologie de l’information, de la santé et du bien-être, de la gastronomie ainsi que de la charpenterie-menuiserie et de l’ébénisterie.

« En réalité, il y a beaucoup d’écart entre les pays industrialisés et les pays en voie de développement, notamment en termes de chômage et de moyenne d’âge. Le but de l’application est de rétablir ces écarts significatifs », a amené M. Paradis lors de sa présentation au lancement.

Le processus de A à Z

Selon STERNA, l’application « ne se limite pas seulement à faire du ‘‘matching’’ », puisque l’interface permet notamment de se rencontrer lors d’événements de recrutement virtuels ou en présentiel. La plateforme offrirait ainsi un accompagnement « clés en main », incluant un service d’accompagnement de conseillers en recrutement international, facilitant les démarches reliées à la chasse de têtes et au recrutement. On peut vaquer à plusieurs tâches : recherche de candidats, demande d’entrevues, réponses aux intéressés et entretiens d’embauche, signature de contrats de travail, suivis post-embauche reliés à l’immigration, etc.

Pour M. Paradis, le recrutement international favorise un salaire compétitif et équitable, une plus grande fidélité de la part du travailleur et une surqualification. Il défend que l’état de pénurie actuel est « très alarmant » et qu’« il est grand temps d’agir » en ayant recours à cette nouvelle solution.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires