Stéphane Laroche rejoint Claire Samson dans Iberville

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Stéphane Laroche rejoint Claire Samson dans Iberville

Stéphane Laroche est le nouvel attaché politique de Claire Samson, qui reprend progressivement du service à son poste de députée d’Iberville alors qu’elle a toujours besoin de soins.
En congé de maladie depuis la mi-octobre, la députée d’Iberville Claire Samson reprend lentement du service. Selon son entourage « elle est allée à Québec pendant deux jours, mais en revenant, elle avait un rendez-vous au CLSC. »
Entre-temps, elle a fait appel aux services de Stéphane Laroche comme attaché politique, nous apprenait le journal le Canada Français. Stéphane Laroche s’est fait connaître dans sa candidature au poste de député dans la circonscription de Saint-Jean aux dernières élections provinciales.

Une recrue controversée

Le propriétaire du bar O’Bock, à Saint-Jean-sur-Richelieu, s’est fait taper sur les doigts trois fois par la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) au cours des dernières années, en plus d’enfreindre la Loi sur l’équité salariale. Il avait aussi rebaptisé la soirée de la Saint-Jean-Baptiste la « Nain-Jean-Baptiste », en proposant à un nain d’assurer l’animation dans son bar.
Il avait alors été limogé de la CAQ pour être remplacé par Louis Lemieux dans la circonscription de Saint-Jean. Ce dernier a été élu.
M. Laroche a confirmé au Journal de Chambly qu’il était en poste depuis un mois en tant qu’attaché politique au cabinet de Mme Samson, et que son bar était toujours en vente. « Il est fermé actuellement. » Il n’a pas voulu s’étendre sur le sujet, prétendant que tout avait été dit. Ce dernier a cependant précisé qu’il était toujours membre de la CAQ.

Remise du choc?

Rappelons que Mme Samson, qui attendait lors de la formation du gouvernement une place ministrable en tant que ministre de la Culture et des Communications, a été très déçue de ne pas être appelée par François Legault.
La députée d’Iberville avait même affirmé voir un lien entre son exclusion du Conseil des ministres et la détérioration de son état de santé. Elle avait alors remis en question son avenir politique. Son retour à Québec montre qu’elle pourrait poursuivre son mandat.
Mme Samson est épileptique. Elle avait même eu l’autorisation d’amener son chien Pepper à l’Assemblée nationale, car il pouvait sentir et prévenir une crise d’épilepsie chez sa maîtresse.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de