« Star Wars » à Richelieu

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
« Star Wars » à Richelieu
Lors de l’enregistrement de la musique pour le film Arsenault et fils. (Photo : courtoisie - Marie-Claude Meilleur)

La 2e édition du Festival de musique à l’image de Richelieu mettra de l’avant une fois de plus la musique de films, ce soir et demain.

Fort d’une première édition l’an dernier et seul festival au Québec qui met de l’avant la musique de films, le Festival de musique à l’image de Richelieu promet d’en mettre plein les oreilles. L’événement est mis sur pied par le nouvel organisme culturel richelois Les diffusions et les productions Hors Champ. « On va organiser des choses un peu champ gauche. On souhaite intéresser les gens à la culture mais peut-être par d’autres voies », explique Viviane Audet, administratrice du conseil d’administration de Les diffusions et productions Hors Champ ainsi que présidente du Festival de musique à l’image de Richelieu.

Robin-Joël Cool est, tout comme Mme Audet, instigateur du festival. Le couple, installé à Richelieu depuis 11 ans, est compositeur de musique de films. À leur feuille de route, le duo cumule plus de 25 musiques de films et documentaires. Leur musique est actuellement à l’affiche dans le film Arsenault et fils au cinéma et à la télévision dans la télésérie diffusée à Radio-Canada Le monde de Gabrielle Roy. C’est depuis Richelieu que le duo compose et produit sa musique de films. « Nous croyons ardemment à la possibilité d’être des artistes dans notre ville et c’est pourquoi nous avons eu envie de partager notre passion avec les gens de notre communauté. C’est ainsi qu’est né ce festival », partage Mme Audet.

Composer pour des films

Du temps où le couple vivait à Montréal, il avait pour voisin d’en haut Rafaël Ouellet, réalisateur notamment du film Arsenault et fils. De ses quartiers, il a entendu la musique de Mme Audet et M. Cool qui jouaient les chansons de leur groupe Montana. Rafaël Ouellet a initialement approché les compositeurs pour leur demander de lui vendre une ou deux chansons. Puis, abandonné par le compositeur de son film Camion, Ouellet est revenu à la charge en leur demandant de composer la musique entière dudit film. « On n’avait jamais fait ça de notre vie. On ne sait pas comment faire », avait concédé Mme Audet. Après avoir lu le scénario, « on a composé les thèmes et ça a été notre première musique de films », se souvient avec sourire la Richeloise. Ajoutant à l’improbable, le duo a ensuite raflé le prix Jutra dans la catégorie Musique originale de film. « Notre naïveté nous a peut-être fait composer différemment, minimaliste, à notre façon car nous n’avions aucune idée », relate Viviane Audet.

« Plus Mélancolique »

« Quand on reçoit le scénario, ça nous donne l’idée de la couleur que le réalisateur désire », explique Mme Audet quant à savoir comment créer de la musique pour un film. Parfois, un réalisateur transmet aux compositeurs une liste de lectures identifiant l’état d’esprit dans lequel il pouvait se trouver lorsque le film a été écrit. En découlent des sessions de création en toute liberté. La musique est ensuite transmise au réalisateur qui la juxtapose à son montage. Le réalisateur fait part de ses indications aux compositeurs. « Le réalisateur nous dit ce qu’il manque. Il nous fait une liste d’épicerie. Des fois, c’est un thème plus mélancolique qu’il cherche », expose Viviane Audet qui parle aussi de l’importance de la présence musicale sans toutefois que celle-ci ne prenne trop d’espace pour le spectateur. « Il ne faut pas trop souligner l’émotion mais il faut être là. Il faut trouver sa place », nuance celle dont le piano est l’instrument de prédominance.

John Williams

Le festival rendra hommage à John Williams. Qui est John Williams? Compositeur musical d’innombrables productions tels que les films Jaws, Star Wars, Superman, Indiana Jones et Harry Potter, pour ne nommer que ceux-là. Il est le père artistique de musiques cultes que fredonne un large public. « Pour nous, c’est LE compositeur le plus populaire », dit Mme Audet. Pour l’honorer, l’Orchestre à vents de musique de films donnera un concert sur l’univers de Star Wars à l’Église de Richelieu ce soir. Pour sa part, demain, l’Ensemble musical de l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes représentera les œuvres de John Williams. Plus tard, FM Le Sieur, réputé compositeur de films au Québec, animera une discussion entourant John Williams. Flore Laurentienne clôturera l’événement en spectacle accompagné de près d’une dizaine de musiciens.

Partager cet article