Star Académie : Guillaume le « Conquérant »

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Star Académie : Guillaume le « Conquérant »
Guillaume a été sauvé par le public pour sa performance au premier show de variétés en direct de Star Académie, le 14 février dernier. (Photo : capture d'écran - TVA)

L’aventure Star Académie se poursuit pour la nouvelle coqueluche de Richelieu, Guillaume Lafond, que l’on commence déjà à imaginer se rendre en finale.

En janvier dernier, le journal s’était entretenu avec celui pour qui tout commençait. Il se pinçait pour y croire, sans se douter qu’il n’en était qu’au début.

Près de 1,4 million de téléspectateurs

Lors du premier show de variétés diffusé en direct à TVA, le 14 février dernier, le sympathique chanteur, gratteux de guitare et porteux de chapeau a été le premier choix du public, alors qu’il avait été mis en danger par le corps professoral, en compagnie de huit autres candidats. Le chanteur de 25 ans, qui s’est donné pour mission de « représenter le country à Star Académie », a ainsi performé la chanson Tennessee Whiskey devant près de 1,4 million de téléspectateurs, qui ont choisi de troquer les films romantiques de la Saint-Valentin contre l’émission de variétés. Le Richelois n’a pu contenir sa joie lorsque le peintre et romancier Marc Séguin, désigné pour ouvrir l’enveloppe contenant son nom, a annoncé qu’il était le premier candidat sauvé par le public. Encouragé par l’animateur Patrice Michaud, il s’est écrié « Merci! » avant d’aller rejoindre les candidats qui avaient déjà été sélectionnés par les professeurs.

« À Star Académie, je peux me consacrer à la musique et je vais donner tout ce que je peux. » – Guillaume Lafond

À l’intérieur du manoir

Depuis l’heureux événement, on peut voir Guillaume ainsi que les quatorze autres Académiciens progresser au sein de l’école, qui se veut plus grande que nature, au Manoir Maplewood de Waterloo, en Estrie, lors des quotidiennes de la semaine. Celui qui se sépare rarement de sa guitare y a découvert avec émerveillement que l’on avait bien pris soin de placer des instruments dans chacune de ses chaleureuses pièces, ce qui devrait l’aider à s’habituer à son nouveau pensionnat.

Entre les séances de jam, les cours, les évaluations et les préparations aux variétés, le chanteur richelois n’a pas vraiment le temps de se reposer, sauf peut-être pour parler à ses proches par téléconférence. « Ah, le Wi-Fi à la maison, y marche pas bien, hein? », sont les mots qu’il a prononcés devant les visages de ses parents, souriants mais figés, dû à une mauvaise connexion Internet. Le jeune homme, qui s’était confié au journal sur l’importance de son entourage, indiquant que « (sa) valeur principale est la famille, étant très proche de la (sienne) », doit désormais se contenter d’un court instant à partager avec les siens, à raison d’une minute par jour.

À chacun son attitude

Les personnalités des uns et des autres se dévoilent un peu plus depuis les quotidiennes. Certains font preuve d’une audace qu’on ne leur connaissait pas en prenant la parole avec assurance lors des ateliers. Très confiante, Rosalie Ayotte a affirmé qu’elle ne serait pas mise en danger et qu’elle n’était pas étonnée d’avoir eu sa place à l’Académie. Annabel Oreste s’est, quant à elle, auto-proclamée « star » dans l’autobus. Lors du premier cours donné par Xavier Dolan, Olivier Faubert a observé que comme son professeur, il avait « très tôt connu le succès », avant de se montrer plus à fleur de peau devant la critique d’Ariane Moffatt, qui ne l’a pas ménagé lors des évaluations et l’a fait descendre de son nuage. Puis, de nature plus réservée, Guillaume s’est plutôt fait discret et modeste, ce qui n’est pas non plus pour déplaire au public, ni aux internautes, qui le suivent de plus en plus sur les médias sociaux. Bien qu’il ne fasse pas partie des candidats en danger cette semaine, celui qu’on a vu hésiter et travailler en répétition sur le pot-pourri du répertoire de Roch Voisine, donnera tout ce dimanche à 19h, lors de l’émission de variétés à ne pas manquer.

« J’aime le fait que les profs n’aient pas peur de dire ce qu’ils pensent », a-t-il admis en entrevue. « J’essaie vraiment d’aller chercher tous les conseils que l’on va me donner pour m’améliorer avec ça. Je suis comme une éponge et j’absorbe tout. Je vois vraiment l’expérience de Star Académie comme une opportunité de m’améliorer en peu de temps, car j’y ai tout le loisir de me consacrer à y travailler. S’améliorer en musique prend beaucoup de temps, et en dehors de Star Académie, je n’en aurais pas eu autant le temps, étant donné que je travaille à temps plein et que je souhaite passer du temps avec ma blonde. À Star Académie, je peux me consacrer à la musique et je vais donner tout ce que je peux. »

Ses complices de l’aventure

Guillaume raconte aussi avoir développé une certaine complicité avec ses camarades de l’aventure. « J’ai beaucoup aimé créer en groupe », a-t-il confié au journal, ne manquant pas de nommer Maëva et Dashny, qui ont aussi été retenus pour intégrer l’Académie avec lui. « Nous formions un petit groupe avec d’autres candidats au début et je me suis tout de suite bien entendu avec eux. »

Sur QUB musique, ainsi que sur toutes les plateformes d’écoute et de téléchargement, il est maintenant possible d’entendre Guillaume et les quatorze autres Académiciens interpréter la chanson-thème, Maintenant et partout, écrite et composée par Hubert Lenoir, Julyan et Jérôme 50.

Question aux lecteurs :

Quel(le) est votre candidat(e) préféré(e) ?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martin Lafond
Martin Lafond
9 jours

Bravo Guillaume Lafond ! Je suis très fier de toi et toute la famille aussi ! Lâche pas tu es oarfait et on t’aime comme toujours xx

Martin xoxo

Diane Lebel
Diane Lebel
9 jours

C’ est tellement Guillaume !,