Soul & Sister à la Place des arts

Par andrecorbeij
Soul & Sister à la Place des arts

Le duo chamblyen Soul & Sister, formé de Charles-David et Maude Lapierre, vivra un grand moment vendredi soir alors qu’il se produira à la Salle Claude Léveillée à la Place des arts. dans le cadre des Weekends de la chanson Quebecor.

Depuis un an, Soul & Sister promène ses chansons sur les plateaux de télévision. On les a notamment vus cet été à l’émission Faites comme chez-vous, à Pénélope McQuade, à Opération Enfant Soleil.   

Leurs pièces tournent également à la radio, notamment sur les ondes radio de Sirius XM, CIBL et MFM à Québec.

L’année 2016 sera particulièrement chargée pour le duo qui se produira dans plusieurs festivals à travers la province. Il participera aux prochaines Francouvertes et seront de la tournée des Cégeps en spectacles comme artiste invité. L’Europe leur tire présentement l’oreille pour aller s’y produire. Un projet de tournée figure déjà dans les plans.

Talent précoce

Arrivé de nulle part voilà trois ans avec un album en anglais (Sow Love), qui a surpris la critique par son côté inspiré et mature au plan vocal et musical, Soul & Sister récidive avec un album entièrement composé en français (Le vieux cahier troué). Charles-David Lapierre compose paroles et musique. Pour son album en français, Charles-David a trouvé l’exercice formateur.

« Chanter et composer en anglais, pour moi, c’était naturel. La transition n’a pas été difficile. Chaque langue a sa sonorité propre. Je n’ai pas eu de mal à m’adapter. Je lis beaucoup. Les mots et les mélodies me viennent facilement en tête. Quand j’ai une idée de chanson, je ne la lâche pas tant qu’elle n’est pas terminée. Et ça peut pendre des heures », lance le jeune compositeur de 17 ans.

Sur l’album francophone, Charles-André explore les mêmes thèmes, mais dans la langue de Molière.

« Je reste la même personne. Mes sujets parlent d’espoir. À travers mes chansons, je m’adresse directement au public pour  lui dire de ne pas lâcher prise. De ne pas perdre espoir dans un monde où tout est sombre, car il y a toujours de la lumière », explique Charles-André

Le duo a choisi de faire carrière loin des concours. Charles-André a composé son premier album à 15 ans et le deuxième à 17 ans. Et le succès est déjà au rendez-vous.

« Nous, on veut rouler notre bosse dans la chanson. On ne veut pas attendre après les concours et les prix pour avancer. Philippe Laprise nous a déjà dit qu’un feu de pailles, ça brûlait beaucoup, mais ça brûlait vite! Nous, on pense que lentement et progressivement, on va pouvoir réaliser quelque chose de durable.»

À propos de leur présence à la Place des arts, le duo demeure fébrile et a bien hâte de pouvoir enfin communier avec son public.

« Nous sommes bien contents de nous produire enfin dans une vraie salle de spectacle où les gens viennent pour te voir toi. Souvent, dans les restos et les pubs, les gens parlent et se soucient peu des artistes. Là, on va bien sentir que le public sera être à l’écoute du message que l’on veut passer dans nos chansons», conclut Charles-David.

Pour son concert de vendredi, Soul & Sister se produira avec un orchestre complet. On retrouvera Charles-David Lapierre au piano, au banjo, à la guitare et à la voix, Maude Lapierre à la voix, Agniès Langlois, au violoncelle et Félix Brisson à la guitare manouche. Pour suivre le duo, on visite le www.facebook.com/soulandsister  On peut se procurer la musique de Soul & Sister à la Librairie Larico de Place Chambly.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires