Sondage: Les citoyens veulent une piscine plutôt qu’un aréna

Sondage: Les citoyens veulent une piscine plutôt qu’un aréna

MUNICIPAL. Un sondage mené par la firme l’Observateur pour le compte de la Ville de Carignan indique que quatre fois plus de citoyens préfèrent la construction d’une piscine plutôt que celle d’un aréna.

En effet,16% des gens consultés préfèrent l’idée d’avoir une piscine municipale, alors que 9% des répondants ont choisi la bibliothèque et seulement 4% seraient en faveur d’un aréna.

Ce sondage, réalisé auprès de 400 résidents, visait à connaître le taux de satisfaction des citoyens à l’égard de la vie municipale. « Un regard qui nous permet de voir de quel côté souffle le vent », lance le maire de Carignan René Fournier.

Les données indiquent toutefois que les payeurs de taxe de Carignan sont partagés quant à la construction ou non de tels équipements. À la question: « Accepteriez-vous une hausse d’environ 150 $ par année en taxes pour la réalisation d’un projet de centre sportif avec piscine, gymnase ou aréna? »,  48% des gens sont favorables alors que 47% des personnes sondées s’y opposent.

Ce sondage, mené entre le 6 et le 20 octobre dernier, révèle que les citoyens de Carignan trouvent leur ville propre (94%), qu’il y a un bon service de collecte de matières résiduelles (93%) et que la ville tient ses citoyens bien informés (93%).

Le sondage indique même que près de neuf Carignois sur dix recommanderaient à un parent ou à un ami de venir s’établir à Carignan. Les gens pensent que l’administration municipale devrait préserver le paysage naturel de la ville (95%), aider davantage les citoyens à se conformer aux normes environnementales (93%) et améliorer le transport collectif sur le territoire (89%).

Des carences

Le sondage ne lance toutefois pas que des fleurs aux autorités de la ville. Le transport en commun et les services de proximité sont deux aspects relevés dans l’enquête qui devront être améliorés au cours des prochaines années. Moins de deux résidents sur 10, soit 18% des gens questionnés, se sont dit satisfaits des services actuels du transport en commun. Un autre inconvénient pour les citoyens est l’absence de services comme les banques, les restaurants ou les magasins. Le conseil municipal de Carignan prend note que le développement futur de la ville devra passer par le développement commercial et des loisirs de la municipalité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires