L'état de santé de la députée Claire Samson se détériore

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
L'état de santé de la députée Claire Samson se détériore
(Photo : archives)

En congé de maladie depuis la mi-octobre, la députée d’Iberville Claire Samson ne va pas mieux. Selon La Presse canadienne, son état a continué de se détériorer.
On indique qu’elle a perdu 40 livres et souffre de divers problèmes de santé. Les médecins lui auraient trouvé un problème à l’hypophyse et décideront en janvier si une intervention chirurgicale au cerveau est requise. Selon le site de l’Association des médecins endocrinologues du Québec, l’hypophyse est une petite glande à la base du cerveau qui produit des hormones influençant la production d’hormones par d’autres glandes.

La députée d’Iberville affirme voir un lien entre son exclusion du Conseil des ministres et la détérioration de son état de santé.

Le congé de maladie de Claire Samson est prolongé afin de lui permettre de passer d’autres tests. Elle aurait tenté un retour à l’Assemblée nationale, mais sa journée l’aurait épuisée.
Au bureau de la députée, on a mentionné au journal qu’il n’était pas possible de donner plus d’information que ce qui était révélé par l’article de La Presse canadienne. La députée Samson est toujours en congé de maladie et n’a pas repris le travail au bureau depuis.

Exclusion responsable

Toujours selon l’article de La Presse canadienne, la députée d’Iberville affirme voir un lien entre son exclusion du Conseil des ministres et la détérioration de son état de santé. Mme Samson souffre d’épilepsie depuis plusieurs années.
La décision du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) de l’écarter l’aurait profondément blessée. Elle aurait « contribué à un stress supplémentaire devenant un facteur contribuant à une aggravation de ses symptômes ou un facteur déclencheur », peut-on lire. Mme Samson croyait obtenir le poste de ministre de la Culture et des Communications vu son parcours professionnel. Elle n’a pas eu de communication avec François Legault, chef de la CAQ, dans les derniers mois.
Au moment de la décision du chef de l’exclure, la députée avait remis en question son avenir politique. Dans l’article, elle mentionne reporter toute décision à ce sujet. Elle ajoute qu’idéalement, elle souhaite terminer son mandat si la santé le lui permet.

Deuil

À travers ses problèmes de santé, Mme Samson doit également vivre le deuil de son chien Pepper, décédé récemment. Il avait été vu au Parlement à ses côtés, puisque la députée avait obtenu l’autorisation de l’emmener. Pepper pouvait sentir si une crise d’épilepsie de sa maîtresse approchait et pouvait la prévenir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de