Service amélioré pour terminer ses études secondaires

Par patrickberger
Service amélioré pour terminer ses études secondaires
(Photo : Patrick Berger)

Les organismes Éduc à tout et POSA/SDM ont convié les médias, les citoyens et les élus municipaux à une rencontre pour faire connaître à la population une nouvelle ressource. Cette dernière a pour but de permettre à des personnes exclues du système scolaire de compléter une équivalence de secondaire 3 et de secondaire 5.
Lors de l’année 2017-2018, Éduc à tout a desservi 12 municipalités. Carignan, Chambly, Marieville, Richelieu, Rougemont, Saint-Césaire, Saint-Hubert, Saint-Hyacinthe, Saint-Lambert, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Saint-Paul d’Abotsford et Sainte-Angèle-de-Monnoir en ont fait partie. Les gens peuvent suivre les différentes formations dans trois locaux, dans trois villes, dépendamment de leur lieu de résidence ; Marieville, Saint-Césaire ou Chambly.
Éduc à tout a changé de nom en avril dernier. Connue sous le nom de Comité d’alphabétisation local de Marieville (CALM) depuis 1985, l’organisme a toujours la même vocation, en plus d’ouvrir de nouveaux programmes à travers les années.
Depuis maintenant 8 ans, les tests d’équivalence de secondaire 5 (TENS) et le test de développement général (TDG), une équivalence de 3e secondaire sont offerts. Il suffit de s’inscrire et ensuite l’élève a six mois au maximum pour compléter les tests ou le test dans le cas du TDG.
« Il n’y a pas seulement les décrocheurs qui peuvent venir suivre les différentes formations. Souvent, dans les entreprises, les gens ont besoin d’obtenir un niveau de scolarité plus élevé pour accéder à un poste qui les intéressent », indique Sandra Bolduc, directrice générale chez POSA/SDM.

« Il n’y a pas seulement les décrocheurs qui peuvent venir suivre les différentes formations. Souvent, dans les entreprises, les gens ont besoin d’avoir un niveau de scolarité plus élevé pour accéder à un poste qui les intéresse. » – Sandra Bolduc

À qui s’adressent les formations ?

L’an dernier, 79 résidants de 12 municipalités réparties dans 5 MRC ont utilisé les services de francisation et d’alphabétisation de l’organisme Éduc à tout. Bien que la majorité des gens qui suivent cette formation soient plus âgés que pour le TENS ou le TDG, elle s’adresse aux gens de tous âges.
Pour ce qui est du TENS, neuf étudiants ont réussi les tests et une étudiante a achevé son test de TDG. Une résidante de Richelieu a obtenu son équivalence en français cégep et un étudiant de Marieville a complété un CEFRANC universitaire. L’âge des diplômés varie de 20 à 62 ans parmi ces réussites.

Une proximité importante

Si POSA/SDM se joint à Éduc à tout c’est pour faciliter l’accès aux cours donnant droit aux équivalents de 3e et de 5e secondaire. Auparavant, les citoyens de Carignan, Chambly, Saint-Hubert et Saint-Lambert devaient se rendre à Marieville pour suivre les différents apprentissages avant de passer à l’examen final à Saint-Bruno. Les gens des autres municipalités peuvent faire les tests finaux à Saint-Jean-sur-Richelieu ou à Granby.
Les rencontres pour obtenir les informations nécessaires pour faire les cours se donnent dans les locaux de POSA à Chambly. Grâce à la majoration de cette offre, l’organisme s’attend à plus d’inscriptions pour les programmes du TENS et du TDG, qui ont compté un nombre record de 31 participants en 2017-2018.
Éduc à tout est subventionné par le ministère de l’Éducation, les cours sont donc gratuits et il en coûte environ 40 $ pour passer les examens puisque l’étape finale provient de la Commission scolaire.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de