Se souvenir du « Démon Blond »

Photo de Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Par Chloé-Anne Touma (Initiative de journalisme local)
Se souvenir du « Démon Blond »
Guy Lafleur est venu à Chambly en 2005. (Photo : Denis Hachez, réseaux sociaux de l'AHMC)

Depuis l’annonce du décès de Guy Lafleur, le 22 avril dernier, c’est tout le Québec qui est endeuillé, et la région de Chambly n’y fait pas exception.

Plusieurs acteurs de la scène sportive, du milieu communautaire, mais aussi du monde politique de Chambly, ont en effet tenu à rendre hommage à l’ancien n° 10 du Canadien de Montréal, soit en publiant un témoignage, soit illustrant d’une photo ou d’un souvenir l’une des visites marquantes de M. Lafleur sur le territoire.

L’Association de hockey mineur de Chambly se souvient de la visite de
M. Lafleur, en 2005, au tournoi de golf qu’elle avait organisé. « Il a été notre président d’honneur. Il avait rencontré une équipe pour autographes et discussions avec les jeunes sur le hockey. Un excellent souvenir. » Les Chamblyens avaient aussi eu la chance de le voir jouer une dernière fois sur la glace, lors du match-bénéfice organisé.

« Certains athlètes sont plus grands que leur sport. On se reconnaît en eux, car ils incarnent nos doutes, nos rêves et nos aspirations. » – Jean-François Roberge

En 2019, Guy Lafleur avait honoré la Fondation Le Renfort de sa présence à l’événement de dégustation Vins et Fromages, pour la cause des enfants et adultes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA). L’organisme, qui dessert notamment Chambly, Carignan, Marieville, Richelieu, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Rougemont, Sainte-Angèle-de-Monnoir et Saint-Césaire, a offert
« ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches du grand homme qu’était Guy Lafleur. Merci, M. Lafleur, pour votre contribution légendaire au hockey québécois et pour la marque que vous avez laissée sur tous les fans de notre sport national d’hiver. Merci également pour votre générosité envers la Fondation Le Renfort, ce fut un privilège de pouvoir vous compter parmi nous pour une dernière fois en 2019 », a publié la Fondation sur les réseaux sociaux.

Les politiciens

C’est avec une photo de lui vêtu du chandail de l’équipe des Forts que le ministre de l’Éducation et député de Chambly, Jean-François Roberge, a publié son témoignage en hommage à la légende. « Certains athlètes sont plus grands que leur sport. On se reconnaît en eux, car ils incarnent nos doutes, nos rêves et nos aspirations. Guy Lafleur était un de ceux-là. On se souviendra toujours de celui dont on scandait le nom, ‘‘Guy! Guy! Guy!’’. Il nous laisse tant de souvenirs… Je me rappelle ce bâton officiel gentiment offert par le Démon blond à ma tante, alors agente de bord chez Québecair, pour son jeune neveu passionné de hockey. Ce soir-là, j’avais dormi avec. Pas certain que mon épouse me laisse faire la même chose ce soir! »

Le chef du Bloc québécois et député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet, a quant à lui qualifié la nouvelle de « déchirante », devant la perte du héros national, « engageant visage d’une nation qui scandait son prénom (…) Mais Lafleur est immortel ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires