Sara Jones sacrée championne canadienne de wakeboard

Par andrecorbeij
Sara Jones sacrée championne canadienne de wakeboard

Sara Jones est une véritable force de la nature et un bel exemple de courage. Peu de temps avant de s’envoler pour Winnipeg à la fin août, pour prendre part aux Championnats canadiens de wakeboard où elle a été couronnée championne, elle a perdue son bon

Le départ subit de Jérémy fait encore mal à Sara qui a toujours peine à retenir ses larmes lorsqu’elle en parle.

« J’ai pensé à lui tout au long de la compétition. Je voulais qu’il soit fier de moi. Il était avec moi et c’est pour lui que j’ai gagné mes deux médailles d’or », lance- t-elle encore sous le choc.

Jérémy était âgé de 19 ans. Lors de ses funérailles, Sara était trop émue pour prendre la parole. Pour elle, Jérémy était une personne exceptionnelle.

« Jérémy était très enthousiaste. Il était toujours souriant et positif. On travaillait et on s’entraînait ensemble chez Splash à Chambly. C’était un excellent rider et on se motivait beaucoup pour devenir encore meilleurs. Il me manque beaucoup », poursuit-elle, la voix étreinte par l’émotion.

La jeune championne canadienne de 20 ans, qui vient de terminer sa saison de compétition, a repris le sentier des études au Cégep Champlain. Au cours des prochaines semaines, elle compte bien faire quelques sorties en wakeboard sur le bassin de Chambly. Pour elle, ce sera une belle façon de se souvenir de Jérémy.

« Chaque fois que j’embarque sur ma planche, je pense à lui. Je veux continuer le plus longtemps possible à vivre ma passion pour le wake. Pour moi, c’est une belle façon de ne pas oublier Jérémy. »

Une championne précoce

Sara  n’a mis que trois ans pour devenir la meilleure au pays dans sa discipline. Championne canadienne en patinage artistique, elle au eu le coup de cœur pour le wakeboard lors d’une visite à Chambly.

«J’avais subi une blessure et je ne pouvais plus patiner pendant trois semaines. Je suis venue faire du bateau à Chambly avec des amis et j’ai rencontré la gang de Splash. J’ai eu un coup de cœur pour l’ambiance de la place et les connaissances de l’entraîneur Dominic Lizotte. J’ai tout de suite changé de sport et me suis inscrite en sport études en wakeboard», lance Sara.

La jeune Montarvilloise se prépare pour une carrière dans le domaine de la santé. Le wakeboard de compétition de haut niveau figure également dans ses plans. Elle rêve de prendre part à un championnat du monde.

« J’ai encore pas mal de croûtes à manger! Ça pourrait devenir possible dans quelques années. En avril dernier, j’ai terminé 3e en Floride. Pour moi, le wake c’est tout nouveau, Je n’ai que trois ans d’expérience. Je sais que je peux encore m’améliorer. J’aime mieux attendre d’être vraiment prête. Pour l’instant, je fais du wake parce que c’est ma passion. Ça m’apporte beaucoup de plaisir. La compétition, c’est le fun aussi car c’est là que tu puises ta motivation», conclut Sara.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires