Santé Canada donne son feu vert à la vaccination des 5 – 11 ans

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Santé Canada donne son feu vert  à la vaccination des 5 – 11 ans
(Photo : courtoisie)

On en parlait depuis longtemps et Santé Canada l’a officialisé vendredi : après avoir été offert aux personnes de plus de 12 ans, le vaccin Pfizer contre le virus COVID-19 pourra désormais être administré aux enfants âgés de 5 à 11 ans.

Lors d’un point de presse virtuel vendredi, l’administratrice en chef de la Direction de santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, et l’administrateur en chef adjoint, le Dr Howard Njoo, ont fait le point sur l’autorisation réglementaire du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19. Ils étaient accompagnés de la Dre Supriya Sharma, conseillère médicale en chef de Santé Canada. Ils ont annoncé que le Canada autorise l’administration de ce vaccin aux enfants âgés de 5 à 11 ans.
« C’est le premier vaccin pour les enfants. C’est une autre étape-clé » pour lutter contre la COVID-19, a commencé à dire Dre Sharma.

La demande d’autorisation de Pfizer aux autorités sanitaires canadiennes pour valider son vaccin pour les 5 à 11 ans a été faite le 18 octobre. « Le test a été fait sur 4600 enfants, dont 3100 ont reçu le vaccin et 1500 le placebo. Il y a eu deux doses administrées à trois semaines d’intervalle. Les doses sont plus petites pour les enfants, mais la réponse immunitaire est comparable à celle des adolescents et des jeunes adultes », a précisé Dre Sharma.
Lors des tests, les effets indésirables, les mêmes que ceux rencontrés chez les plus de 12 ans, ont été moins fréquents.

Huit semaines d’intervalle
Même si l’intervalle lors des tests entre les deux doses a été de trois semaines, Santé Canada a décidé de recommander huit semaines plutôt que trois. « Les intervalles plus longs apportent une réponse immunitaire plus longue, comme ce que l’on a vu chez les adolescents et les adultes », a, quant à elle, indiqué Dre Tam, qui a rappelé que lors des essais cliniques, l’efficacité de ce vaccin pour les enfants a été évaluée à 90,7 %. Il ne sera pas possible, cependant, de se faire vacciner 14 jours avant ou après avoir eu une autre vaccination, sauf exception. « Il n’y a eu aucun problème sérieux dans les essais cliniques », précise Dre Tam.

Les vaccins devraient être accessibles rapidement. Dre Tam a indiqué que le groupe des enfants de 5 à 11 ans est le groupe d’âge qui est le plus touché par la COVID-19. « Les provinces sont maintenant en mesure d’obtenir ce vaccin », a-t-elle rappelé.

Le premier ministre du Québec a déjà indiqué qu’il espérait que l’opération de vaccination des 5 à 11 ans soit complétée en janvier. Il a d’ailleurs fixé l’objectif de 80 % d’enfants vaccinés pour lever l’état d’urgence sanitaire.
Le gouvernement au Québec aimerait commencer la campagne de vaccination des enfants dès cette semaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires