Saint-Mathias choisit Proanima

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Saint-Mathias choisit Proanima
L’organisme a officiellement pris la relève le 1er mars. (Photo : médias sociaux)

La Ville de Saint-Mathias-sur-Richelieu a annoncé, il y a deux semaines, que Proanima serait son nouveau fournisseur de services animaliers, terminant ainsi son contrat avec la Fondation Caramel.

L’OBNL a officiellement pris la relève aujourd’hui. En entrevue avec le journal, la mairesse de Saint-Mathias-sur-Richelieu, Jocelyne Deswarte, n’a pas précisé les raisons qui ont motivé ce choix. « Cette décision a été prise par le conseil à l’unanimité. La Municipalité a choisi de changer de fournisseur, c’est tout. » On indique qu’en attendant, si un animal de compagnie disparu est retrouvé avec la médaille de la Fondation Caramel, celle-ci pourra toujours servir.

Une population satisfaite

À l’annonce de la nouvelle, plusieurs citoyens se sont dits « ravis » et « soulagés ». Rappelons que plusieurs se sont plaints d’un manque de réactivité de la part de la Fondation Caramel, rapportant que l’on ne retournait pas toujours les appels et que les délais d’attente pour adopter un animal étaient souvent trop longs.

« Nos installations respectent les plus hauts standards en matière de bien-être animal (…) » – Anny Kirouac

« Le bureau pour acheter les médailles de chien est malpropre. (Il y a) des piles de papiers sur tous les bureaux et du poil de chat partout. Il y a peu de place pour se déplacer. On me dit qu’il faut prendre rendez-vous pour aller chercher ma médaille et ils ne prennent que de l’argent comptant. Je leur donne mon argent. Pas de change juste, alors il arrondissent (…) Ils font opérer les chiens à trois mois et je trouve cela trop jeune selon la race », a commenté une cliente.

Une nouvelle adresse

Proanima, qui couvre une bonne partie de la Rive-Sud et qui a pignon sur rue à Boucherville, vient d’ouvrir un deuxième refuge à Saint-Jean-sur-Richelieu pour mieux répondre à la demande. Puisqu’il ne pouvait pas organiser de journée portes ouvertes pour présenter ses nouveaux locaux, l’organisme a réalisé une vidéo diffusée sur les médias sociaux pour montrer les lieux. « Nos installations respectent les plus hauts standards en matière de bien-être animal (…) nous acceptons tous les animaux ayant besoin d’aide sur les territoires de nos villes et municipalités clientes », a indiqué la directrice générale de Proanima, Anny Kirouac, au cours de la visite virtuelle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires