Rougemont investit dans les infrastructures d’eau et de voirie

Rougemont investit dans les infrastructures d’eau et de voirie

BUDGET. Tout comme en 2015, la plupart des Rougemontois verront leur compte de taxes croitre légèrement en raison de l’augmentation de la valeur des maisons. Ainsi pour une maison de 200 000 $, le compte de la taxe foncière s’élèvera à 882 $.

Rougemont prévoit en 2016 une hausse de la taxe sur la valeur foncière de 3,2 %, cette dernière comprenant toutes les catégories d’immeubles (résidentiel, 6 logements et plus, agricole, industriel et non résidentiel) : « La taxe sur la valeur foncière comprend tous ces taux, qui vont augmenter de 0,02 $ en 2016 », indique la directrice générale de la municipalité de Rougemont Kathia Joseph.

Une baisse importante des intérêts

Si en 2015 la municipalité avait un placement qui rapportait énormément puisqu’il avait été placé à taux progressif sur 5 ans (6,25 % la dernière année), Rougemont a du replacer ce montant cette année, mais les taux ne sont malheureusement plus aussi bons. En 2015, les intérêts représentaient un revenu budgété de 49 953 $, alors que Rougemont n’a prévu d’en tirer que 15 300 $ cette année, soit une baisse de 69 %.

Des dépenses en hausse

Dans les dépenses du conseil municipal, une hausse de 9,98 % est prévue, représentée en partie par la cotisation au régime de pension des élus (CARRA) : « Lors de la fusion, un retour de quelques 25 000 $ avait été reçu et par souci de transparence, les conseillers avaient prévu que les quotes-parts annuels à la CARRA serait fait à même ce compte. Celui-ci étant dorénavant vide, il faut prévoir cette dépense », souligne Kathia Joseph. Des frais juridiques de 10 000 $ sont également prévus dans le département conseil municipal pour les coûts de défense du conseiller Jeannot Alix, sous enquête pour conflit d’intérêts.

Du côté du Programme triennal d’immobilisations, réparti sur trois ans jusqu’en 2018, 300 000 $ seront consacrés au remplacement du camion pompe-échelle et 323 750 $ permettront le pavage du Carré des Lilas et de la rue Pierre-Boucher. Parmi les autres dépenses importantes prévues, 250 000 $ iront à la mise aux normes des installations d’eau potable et à un investissement dans les puits McArthur, et 300 000 $ seront investis dans le pavage de la Petite-Caroline sur une portion de 2 kms. 235 000 $ seront également consacrés en 2018 au service des loisirs, avec des jeux d’eau, l’amélioration du terrain des loisirs ainsi qu’un nouveau parc.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires