Refonte du réseau d’autobus d’exo sur la ligne Chambly-Carignan-Richelieu

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Refonte du réseau d’autobus d’exo sur la ligne Chambly-Carignan-Richelieu
Le secteur de la rue Antoine-Forestier, à Carignan, bénéficie de cette nouvelle offre. (Photo : archives)

L’entreprise exo attend la mise en service du Réseau express métropolitain (REM) pour mettre en place son réseau adapté d’autobus sur la Rive-Sud.

Dans un projet de refonte de son réseau, avec l’arrivée du REM, exo a revu toutes ses dessertes locales et intermunicipales pour s’adapter. La ligne Chambly-Carignan-Richelieu sera l’une des premières à vivre ces modifications cette année.
À la fin de l’année 2022, le REMdevrait transporter ses premiers passagers sur le nouveau pont Champlain. Un train qui aura pour effet de remplacer tous les autobus qui empruntaient ce chemin pour se rendre de la Rive-Sud, secteur de Montréal, à la métropole.

Ainsi, les citoyens de Chambly, de Richelieu et de Carignan qui avaient pour habitude de prendre l’autobus 400 ou 401, de Chambly à Montréal, en passant par le pont Champlain, devront, dès que le REM sera en service, s’arrêter à Brossard pour embarquer dans les wagons électriques. « Il est difficile de dire aujourd’hui s’il y aura un gain ou une perte de temps avec le trajet précédent, mais tout est fait pour que le trajet soit, au pire des cas, de la même durée », indiquent les porte-paroles d’exo.
Ces derniers ont rappelé à la presse, la semaine dernière, qu’exo avait mis en branle un grand exercice pour revoir l’ensemble de la desserte en prenant en compte l’avis de la population, des élus, des villes ou encore des grands employeurs pour s’adapter aux besoins de chacun. « Cet exercice nous a permis de penser une refonte du réseau en ayant une couronne mieux connectée et des destinations locales mieux desservies. »

« Il est difficile de dire aujourd’hui s’il y aura un gain ou une perte de temps avec le trajet précédent. » – exo

Lors des deux phases de consultation publique, exo a dénombré plus de 20 000 visites de la plateforme Web de consultation, près de 2000 réponses au sondage en ligne ou encore plus de 200 participants aux deux séances d’information en présence et en virtuel.

Ainsi, un trajet comme Chambly-Candiac, qui nécessite pour l’instant de faire un long détour par Montréal, verra son itinéraire écourté avec le nouveau réseau centralisé qui se trouvera au terminus à Brossard. Ainsi, alors qu’il faut environ 1 h 20 pour se rendre d’une ville à l’autre aujourd’hui en transport en commun, il ne faudra environ que 35 minutes lorsque la refonte sera effective.

Les destinations locales verront aussi une amélioration de la fréquence des bus sur les axes de service, les quartiers résidentiels et les quartiers industriels, comme celui de Chambly, devraient être mieux desservis. « Il y aura plus d’autobus qui commenceront plus tôt leur circuit et qui le finiront plus tard. »
Il est d’ores et déjà possible de consulter la refonte du réseau sur le site d’exo (https://exo.quebec/fr/planifier-trajet/refonte-reseau-autobus).

Nouveautés
Sur son site, exo indique que huit lignes directes permettront aux usagers d’accéder rapidement au REM. De nouvelles lignes faciliteront également les liaisons entre les municipalités et vers les pôles importants de la Rive-Sud à partir du nouveau terminus que sera la station Brossard. Ainsi, des liaisons se feront vers le métro Longueuil-Université-de-Sherbrooke, vers les Promenades St-Bruno, vers le pôle industriel de Chambly, vers Saint-Jean-sur-Richelieu. C’est de ce nouveau point névralgique que l’arrimage avec les services du Réseau de transport de Longueuil (RTL) pourra se faire.

Nouveaux titres de transport
Rappelons que depuis juillet 2021, la refonte tarifaire de l’ARTM a découpé le territoire métropolitain en quatre grandes zones. Toutes les municipalités du secteur Chambly-Richelieu-Carignan se situent désormais en zone C, à l’exception de Marieville, située en zone D. De nouveaux titres de transport seront accessibles dès le 1er juillet 2022.

Nouveaux trajets, nouveaux arrêts, nouveaux horaires, nouvelle numérotation des lignes, nouvelles infrastructures, nouvelle correspondance au REM, et donc, nouvelle grille tarifaire de l’ARTM : voilà ce qui devrait être mis en place à l’automne 2022.
Ainsi, exo prévoit que du stationnement Chambly au terminus de Brossard, il faudra compter environ 20 minutes de trajet; en partant du Faubourg Carignan via le nouvel autobus 483, environ 35 minutes; au départ du CLSC de Richelieu avec le nouvel autobus 486, environ 20 minutes.

Formation des chauffeurs
Dans le cadre de cette refonte, ce sont 200 chauffeurs, qui œuvraient déjà dans le réseau d’exo, qui devront être formés. « Il n’y a pas d’embauche qui est prévue », nous précise-t-on chez exo.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires