Reconstruire son humain

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Reconstruire son humain
Le Centre jeunesse de la Montérégie campus de Chambly accueille des jeunes âgés de 12 à 20 ans. (Photo : (Photo : archives))

Installé aux abords de la rivière L’Acadie, le Centre jeunesse de la Montérégie campus de Chambly est une entité parfois méconnue jouant un rôle auprès d’une jeunesse dans le besoin.

Ils sont dans votre voisinage, mais on ne les voit pas nécessairement. Ce sont environ 160 garçons, âgés de 12 à 20 ans, qui séjournent au centre. Ils y sont hébergés en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) ou la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS) (mesures volontaires) ou dans le cadre de la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents (LSJPA). Ces jeunes, placés à la suite d’un signalement à la DPJ, ont souvent été victimes de négligence, de mauvais traitements psychologiques ou d’abus. D’autres ont des troubles graves de comportement ou ont été abandonnés.

Les jeunes hébergés au campus de réadaptation jeunesse de Chambly reçoivent des services spécialisés de réadaptation afin de leur permettre d’évoluer dans un environnement sécurisant et adapté à leurs besoins. Les jeunes développent des compétences dans différentes sphères telles que la gestion de leurs émotions, leurs habiletés relationnelles et sociales, des apprentissages quant aux comportements socialement acceptables et des démarches en regard de problèmes de dépendances.

160 C’est le nombre de garçons qui vivent au Centre jeunesse de la Montérégie campus de Chambly.

Ils y sont scolarisés ou ils travaillent et vivent un programme d’activités spécialisées, dont des activités sportives, artistiques, culturelles, etc.

La durée de leur séjour est variable, soit de 3 à 12 mois. Certains n’y sont que pour quelques mois, alors que d’autres y sont pour plus longtemps. 

L’après-séjour

En fonction de l’âge, divers scénarios attendent le jeune à sa sortie. Certains retournent dans leur famille ou leur famille d’accueil. Si le jeune sort à sa majorité, tout un programme de Transition à la vie adulte (TVA) est mis en place selon le projet de vie de l’enfant durant son séjour en campus. Le programme TVA permet d’accompagner le jeune avant sa majorité quant à son parcours scolaire, professionnel, et au développement de son autonomie.

Partager cet article