Réactions à la vaccination de certains groupes en priorité

Photo de Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Par Chloé-Anne Touma | Initiative de journalisme local
Réactions à la vaccination de certains groupes en priorité
Des chamblyens se sont exprimés quant à la gestion de la campagne de vaccination contre la COVID. (Photo : archives)

Alors que les variants de COVID progressent, le gouvernement inclut, au fur et à mesure, de nouveaux groupes à vacciner en priorité. Au moment de sonder la population pour en dégager les témoignages dans cet article, les personnes de 45 et plus commençaient à être vaccinées avec le AstraZeneca, et les malades chroniques à prendre rendez-vous pour recevoir l’un des vaccins offerts. Le Journal de Chambly est allé à la rencontre de citoyens de différents groupes d’âge, vivant diverses situations, afin de savoir s’ils auraient préféré que le vaccin soit offert plus tôt aux groupes plus jeunes ou s’ils sont satisfaits des décisions du gouvernement.

Josée Goupil (groupe des 45 ans et plus, infirmière et vaccinatrice au centre Panama à Brossard, en parallèle de son travail en clinique privée) : « Le lundi (19 avril), nous n’avions que trois stations de vaccination ouvertes sur 13, pour l’AstraZeneca sans rendez-vous pour les 55 ans et plus, et c’était vide. Les gens ne venaient pas. On était trop d’employés et la campagne ne battait pas son plein. Mes collègues me rapportaient la même chose, et que c’était comme ça depuis quelques semaines. J’avais donné mes disponibilités pour avoir plus de quarts de travail et vacciner davantage, mais on ne m’en avait pas donné, car les gens ont peur de l’AstraZeneca et ne viennent pas. Il était temps de rendre la vaccination accessible aux 45 ans et plus, mon groupe d’âge. Maintenant, on voit que dès que l’on a ouvert aux 45 ans et plus, l’engouement pour l’AstraZeneca s’est fait sentir, selon ce que m’a rapporté une collègue, comme à Montréal et comme pour les 55 ans et plus au début. J’ai quand même de gros doutes que tous les 55 ans aient été se faire vacciner. »

Anne-Marie (groupe des 55 ans et plus) : « Je me suis faite vacciner avec Moderna en pharmacie et tout va bien. Je suis aussi très satisfaite de la manière dont la campagne est gérée et je pense que c’est bien de procéder ainsi. »

Max (groupe des 30 ans) : « Je ne me ferai pas vacciner avec le AstraZeneca, je n’ai absolument pas confiance. Je trouve que le gouvernement a mal géré la campagne de vaccination. On dirait qu’il ne sait pas trop quoi faire. »

Jean-François (groupe des 55 ans et plus) : « Moi, j’ai reçu le vaccin Pfeizer et je me porte très bien. Je trouve que l’on a très bien fait d’y aller par ordre de priorité. Par contre, on a trop tardé à vacciner les malades chroniques. J’ai une enfant qui a la fibrose kystique. Elle fait partie d’un groupe très vulnérable qu’il aurait été bien de considérer avant. Mis à part cela, je trouve que la campagne de vaccination est très bien menée. »

Denis (groupe des 55 ans et plus) : « J’ai été me faire vacciner dans un centre de vaccination à Saint-Jean et j’ai eu Pfeizer. Je me porte très bien depuis. Je ne pense pas qu’il aurait fallu inclure les plus jeunes plus tôt. Je suis d’accord avec cette manière de procéder qui consiste à y aller par ordre de priorité. C’est très bien encadré. On fait tous des erreurs, mais dans l’ensemble, le gouvernement fait un très bon travail, particulièrement au Québec. »

Témoignages sans photo

Martin (groupe des 40 ans et plus) : « J’ai hâte que tout le monde soit vacciné pour que l’on puisse reprendre un rythme de vie normal. Mes parents sont âgés, malades et fragiles. Je suis les consignes sanitaires à la lettre, mais j’ai hâte de les revoir. Ils ont été vaccinés et j’attends mon tour avec impatience. AstraZeneca, c’est mieux que rien. J’ai trouvé ça bien qu’ils incluent les 45 ans et plus. Dès que mon tour arrive, j’y vais. »

Bénédicte (groupe des 30 ans et plus) : « Les gens de mon entourage ainsi que moi-même trouvons que la campagne de vaccination est bien menée. En ce qui concerne l’ordre de priorité, je m’en remets aux professionnels de la santé et j’ai confiance en la santé publique. Je me ferai vacciner quand ce sera mon tour. »

Jean-Guy (groupe des 55 ans et plus) : « Ma femme et moi avons été vaccinés avec le AstraZeneca et nous allons très bien. Je devrais recevoir une deuxième dose au mois de mai. Je trouve que M. Legault fait une bonne job. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires