Raphaël Lavoie invité au camp d’Équipe Canada junior

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Raphaël Lavoie invité au camp d’Équipe Canada junior
Raphaël Lavoie tentera de se tailler un poste parmi l’équipe junior canadienne. (Photo : courtoisie - Mooseheads de Halifax)

Pour une deuxième année consécutive, le Chamblyen Raphaël Lavoie, des Mooseheads d’Halifax, fait partie du camp final de sélection d’Équipe Canada junior qui se déroule du 9 au 12 décembre, à Oakville, en Ontario.

Parmi les 31 joueurs canadiens invités, 7 proviennent de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). À l’issue de ce camp, 23 joueurs seront retenus afin de représenter la nation au Championnat du monde junior ayant lieu du 26 décembre au 5 janvier, à Ostrava et à Trinec, en République tchèque.

« Ce serait incroyable et très valorisant de porter les couleurs de l’équipe à ce prestigieux tournoi. C’est un grand honneur d’être invité à travers un si vaste bassin de joueurs. Lors du camp, je veux montrer ce que je sais faire et performer de mon mieux », indique Raphaël Lavoie, qui avait été retranché de la formation élite en décembre 2018.

Progression

L’an dernier, les Mooseheads ont connu une saison exceptionnelle, terminant premiers de l’Association Est. Cette année, plus jeune, l’équipe est en période d’adaptation et se situe en milieu de peloton, au cœur de son association. Avec ses 41 points en 28 parties, Lavoie se distingue et se dirige vers sa meilleure campagne dans le circuit Courteau s’il poursuit à ce rythme.

« Je travaille ma force physique, mon explosion et ma vitesse. Je suis rendu à 19 ans. Comparativement à des gars de 16 ans, je suis physiquement plus fort. Disons que les choses vont bien », décrit le centre droitier de 6 pieds 4 pouces.

Oilers d’Edmonton

Le 21 juin, à Vancouver, les Oilers d’Edmonton avaient fait de Raphaël Lavoie leur deuxième choix de repêchage, le sélectionnant au trente-huitième tour.

Cela fait plusieurs campagnes que les attentes sont élevées envers l’équipe manitobaine. Enfin, cette année, la formation répond aux exigences. Menés par le prodige Connor McDavid et son acolyte Leon Draisaitl, qui dominent au chapitre des points dans le circuit Bettman, les Oilers trônent au sein de la Division Pacifique de la Conférence Ouest.

« Je les suis un petit peu, l’équipe va très bien. Jouer un jour avec un McDavid ou un Draisaitl serait tout un accomplissement », mentionne le jeune joueur, qui en est à sa quatrième saison dans la LHJMQ.

« Je travaille ma force physique, mon explosion et ma vitesse. » – Raphaël Lavoie

Joueurs de la LHJMQ

Accompagnant Raphaël Lavoie, six autres de la LHJMQ seront du périple vers l’Ontario.

Parmi ceux-ci, Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski, considéré comme le plus bel espoir de la prochaine séance de sélection de la LNH, brûle la LHJMQ avec 59 points en 28 rencontres.

« Pour le moment, je me concentre sur les matchs qu’on doit jouer en Abitibi cette semaine. Ensuite, j’irai au camp et donnerai tout ce que j’ai à donner pour représenter le Canada au Championnat du monde », a déclaré le jeune homme de 18 ans aux médias rimouskois lundi matin.

Les cinq autres joueurs provenant de la LHJMQ sont le gardien Olivier Rodrigue (Moncton), le défenseur Jared McIsaac (Rimouski), Jakob Pelletier (Moncton), Benoit-Olivier Groulx (Halifax) et Dawson Mercer (Drummondville).

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de