Quelle est l’utilité des solins dans la maçonnerie ?

Quelle est l’utilité des solins dans la maçonnerie ?

La prévention des fuites d’eau à travers les façades en maçonnerie est principalement réalisée par l’utilisation de solins bien placés. Les murs de maçonnerie, qui sont en grande partie composés de briques, d’éléments de béton, de pierres et d’autres éléments connexes, absorbent généralement l’humidité et la pluie. Voyons plus en détails quelle est l’utilité des solins dans la maçonnerie.

Pourquoi installer des solins ?

L’industrie de la maçonnerie comprend que l’eau pénètre à travers la paroi extérieure des placages. Cette pénétration doit être gérée par des solins, qui détournent l’eau vers l’extérieur. L’eau peut pénétrer dans le système mural à de nombreux endroits, y compris les éléments de maçonnerie individuels, les joints de mortier, entre le mortier et les éléments de maçonnerie, au sommet des murs, dans les fissures et les ouvertures tels que les fenêtres, les portes et la tuyauterie. Le solin agit donc comme une barrière, qui redirige l’humidité loin de l’intérieur des bâtiments et la renvoie vers l’extérieur du mur.

Quels sont les différents types de solins ?

Il existe deux types généraux de solins utilisés dans la construction de murs de maçonnerie. Le premier est un solin externe, et le second est un solin interne. Le solin externe empêche l’humidité de pénétrer dans les murs de maçonnerie où le mur rencontre le toit. Quant à lui, le solin interne capte l’eau qui a pénétré dans un mur de maçonnerie et la draine par des trous d’évacuation vers l’extérieur du mur.

De quels matériaux sont faits les solins ?

Parmi les matériaux les plus populaires dans la composition des solins on retrouve une membrane auto-adhésive flexible et durable, la tôle qui peut être utilisée avec de nombreux types de matériaux de construction, y compris la brique et le stuc, ainsi que le vinyle. Cette option est abordable, fonctionnelle et durable, mais n’est peut-être pas le meilleur choix par temps extrêmement froid.

Le matériau utilisé affectera directement la durée de vie utile du solin, en particulier lorsque les solins sont exposés à la lumière du soleil ou aux intempéries.

Où sont installés les solins en maçonnerie ?

Certains endroits où les solins sont susceptibles d’être nécessaires sont les bases de mur, généralement à chaque étage, au niveau des linteaux au-dessus des ouvertures comme les portes et les fenêtres, sous les seuils, et partout où l’on retrouve des éléments de plomberie, d’électricité et de ventilation.

Afin d’empêcher l’eau de s’infiltrer par la toiture et éventuellement à l’intérieur d’un bâtiment, des solins doivent également être installés le long des bords du toit, là où il y a un changement de pente et là où le toit sont traversés par des cheminées, des tuyaux de ventilation et des puits de lumière.

Comme vous pouvez le constater, l’installation de solins lors de la construction de murs de maçonnerie est primordiale pour assurer l’intégrité de la structure entière ainsi que la durabilité des travaux de maçonnerie en général. De plus, en évitant les fuites d’eau vers l’intérieur du bâtiment, les solins permettent d’éviter des problèmes causés par un taux d’humidité élevé, dont les moisissures.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires