Quatorzième Semaine québécoise des popotes roulantes

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Quatorzième Semaine québécoise des popotes roulantes
(Photo : Frédéric Khalkhal)

Du 18 au 22 mars 2019 se tiendra la quatorzième Semaine québécoise des popotes roulantes sous le thème “ Les popotes roulantes : un service alimentaire de qualité! ”
Les popotes roulantes constituent un service alimentaire proposant des repas pour les personnes en perte d’autonomie à un prix modique.
« Nous voulons ici souligner que chaque popote roulante offre un repas complet à prix modique composé d’une soupe, d’un plat principal et d’un dessert, le tout cuisiné avec des aliments sains et de qualité. Les popotes roulantes de toutes les régions s’affairent à respecter, chaque jour, les besoins de plus en plus variés d’une clientèle diversifiée », indique le Regroupement des popotes roulantes, qui est formé de plus de 150 organismes bénévoles à l’échelle de la province.
En 2018, le Centre d’action bénévole Chambly-Carignan, c’est plus de 3650 repas livrés à environ 70 bénéficiaires. « L’implication bénévole est primordiale à la réussite du service. Au Centre de bénévolat de la Rive-sud, point de service de Chambly, c’est vingt et un bénévoles qui ont parcouru plus de 8121 kilomètres et qui ont offert 1333 heures de bénévolat », d’indiquer Véronique Lapierre, conseillère aux bénévoles du Centre de bénévolat de la Rive-Sud.
Les bénévoles du CAB La Seigneurie de Monnoir, à Marieville, ont quant à eux livré plus de 5 milles repas de popotes en 2018.
Le Centre de Chambly-Carignan collabore avec les organismes communautaires pour proposer des services qui sont souvent complémentaires. « Nous n’avons pas la prétention de détenir l’exclusivité des popotes roulantes. Certaines initiatives peuvent être complémentaires à nos services, comme la distribution de produits congelés. La popote roulante, c’est aussi l’occasion pour les bénévoles de dire aux personnes isolées qu’il y a d’autres services sur leur territoire », fait savoir Marie-Josée Larochelle, coordonnatrice au Centre de bénévolat de la Rive-Sud.

L’Entraide Plus

Même si l’entreprise ne fait pas partie de cette organisation à Chambly, l’objectif de l’Entraide Plus est similaire, avec la livraison de repas congelés pour 4 $, avec un minimum de 40 $. Sylvie Blanchard, directrice générale de l’Entraide Plus à Chambly depuis juin 2018, prend à cœur la mission de son organisme, qui a pour but de lutter contre l’isolement. « Nous faisons entre quatre et six livraisons de repas les mardis. Mais au-delà de ça, nous discutons avec les personnes qui sont souvent seules. »
Au-delà de la livraison, l’Entraide Plus encourage ses membres et non-membres à manger ensemble à sa cantine située au 2437, avenue de Bourgogne. « Le Resto-Entre a une capacité de quarante-quatre places assises et reçoit les dîneurs de 11 h à 13 h, du lundi au vendredi midi, avec un menu différent chaque jour. » L’organisme y souligne les anniversaires des membres le troisième mercredi du mois, le tout suivi d’un bingo monstre.
Ils sont neuf employés et une trentaine de bénévoles à sortir de la solitude et de l’isolement une population de personnes âgées de plus de 50 ans.
« La solitude touche tout le monde. Cela ne se résume pas qu’à la condition sociale. Pour avoir livré dans plusieurs résidences, j’ai régulièrement vu des personnes âgées généralement bien nanties ne recevoir quasiment pas de visite. Ces gens apprécient beaucoup nos repas congelés. »
Pour Mme Blanchard, les personnes sous-estiment, au moment de la retraite, la perte de leur réseau. « Cela n’a rien à voir avec les moyens financiers. » Elle multiplie alors les activités à l’Entraide Plus pour que celles-ci retissent des liens.

« La popote roulante, c’est aussi l’occasion pour les bénévoles de dire aux personnes isolées qu’il y a d’autres services sur leur territoire. » – Marie-Josée Larochelle

C’est quoi, la popote roulante?

Une popote roulante est un organisme sans but lucratif qui permet à tout près de 30 000 personnes en perte d’autonomie, majoritairement des aînés, de rester à domicile. Souvent, les bénévoles de la popote roulante représentent la seule visite que ces personnes recevront dans la journée. En effet, en plus d’offrir un repas chaud, la popote, par l’entremise des responsables de la prise des commandes et de la livraison, assure également une vigie. Celle-ci procure un sentiment de sécurité chez ses clients ainsi qu’aux nombreux proches aidants, qui ont de plus en plus recours à ce service pour leurs proches.
Les popotes roulantes à travers le Québec, c’est environ 2 millions de repas préparés et livrés chaque année par plus de 10 000 bénévoles dévoués dont la moyenne d’âge est de 72 ans. Les bénévoles forment la pierre angulaire de ces organismes. Une popote roulante est généralement composée d’une vingtaine de bénévoles qui travaillent à tour de rôle, soit comme cuisinier, aide-cuisinier, chauffeur, baladeur, plongeur ou gestionnaire. Ces bénévoles sont des personnes animées par des valeurs de solidarité et de partage qui participent par le fait même au bien-être de leur communauté. Afin d’être en mesure de poursuivre le service et de répondre à la demande toujours grandissante, il est primordial que le nombre de bénévoles augmente. Le recrutement est donc toujours d’actualité!
Pour la troisième année consécutive, Mme Dominique Pétin est la porte-parole du Regroupement des popotes roulantes. « D’année en année, je constate les besoins grandissants des personnes en perte d’autonomie et de nos aînés. La popote roulante, plus que jamais, reste ce lien essentiel qui fait la différence. Nos aînés et les personnes en perte d’autonomie ont besoin d’aide. Et ce sont les bénévoles des popotes roulantes qui procurent une présence, un mot gentil, un repas chaud! » indique-t-elle dans un communiqué.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de