Projet de loi 44: La cigarette déjà interdite sur certaines terrasses

Projet de loi 44: La cigarette déjà interdite sur certaines terrasses

RESTAURATION. Plusieurs restaurateurs de la région ont décidé d’interdire à leurs clients de fumer sur leur terrasse avant même que le projet de loi 44 n’entre en vigueur.

C’est le Fourquet Fourchette qui a parti le bal il y a deux ans en faisant de sa terrasse un espace non-fumeurs. Cette décision a été prise à la suite d’une plainte d’un client, explique Marie-Josée Grenier, directrice des ventes du restaurant. «Nous voulions faire vivre une expérience, mais nous mélangions ça avec la cigarette», raconte-t-elle.

Selon Mme Grenier, depuis ce temps, seulement 5% de la clientèle a fait part de son insatisfaction. Elle souligne toutefois qu’un espace a été aménagé à l’extérieur de la terrasse pour les fumeurs.

Même scénario du côté du restaurant Marius. «Les fumeurs sont habitués, car ils n’ont plus le droit de fumer nul part», explique une des serveuses, Julie Nault.

À La Cochonne Rit, qui a aussi emboité le pas au début de juin, le résultat est encore plus impressionnant. «Il n’y a pas eu de mauvaises réactions. C’est le fun pour les gens qui viennent manger de ne pas se faire fumer dessus», soutient la propriétaire, Annie Chapdelaine.

Avant de prendre cette décision, le restaurant était confronté à une problématique non pas reliée aux fumeurs sur la terrasse, mais à ceux qui mangeaient à l’intérieur. Les fumeurs sortaient fumer entre les tables et cela dérangeait les clients à l’extérieur.

« C’est déjà interdit partout »

@R:D’autres restaurateurs qui n’ont pas encore passé à l’acte sont mitigés au sujet du projet de loi 44. Le propriétaire de l’Artisan du Manoir, Éric Bellemare, ne croit pas qu’il perdra des clients si le projet de loi est adopté.

«Les gens sont respectueux. Ils me demandent s’ils peuvent fumer et quand ils voient qu’il y a beaucoup de monde, ils ne fument pas. Les fumeurs vont sur le bord du trottoir ou ils montent», explique-t-il.

Pour sa part, le propriétaire du Tre Colori, Joey Petrozza, indique qu’il s’adaptera à la loi, même s’il trouve que l’interdiction de fumer sur les terrasses est injuste pour les fumeurs. « Il doit il y avoir un équilibre. On ne peut pas contenter tout le monde. C’est déjà interdit partout », soutient-il.

«On peut mourir de n’importe quoi. Ce n’est pas une cigarette qui va faire la différence. Dehors, il y a déjà la pollution des voitures. Une cigarette dehors ça s’en va dans l’air et non sur les gens», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires