Première victoire des Forts en séries

Première victoire des Forts en séries

Mikaël Imbeault a été l’un des marqueurs dans le match de la série entre les Forts et les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Crédit photo : Xavier Demers

Les Forts de Chambly ont remporté le tout premier match de leur histoire en séries éliminatoires, une victoire de 7-4, lors du premier duel de la série deux de trois contre les Montagnards de Saint-Gabriel-de-Brandon, le 4 mars, au Centre sportif Robert-Lebel.

Dans un match qui a connu son lot de rebondissements, les Forts sont parvenus à garder le dessus et se donner l’option d’en finir avec les Montagnards dès mercredi.

« Les gars, on est tous contents, a déclaré Samuel Monette. La première partie, à la maison, il fallait la remporter et c’est ce qu’on a fait. Défensivement, ça a moins bien été aujourd’hui, il faut se l’admettre, mais offensivement, on a trouvé le moyen de marquer des buts. »

Saint-Gabriel-de-Brandon a réussi à combler un déficit de trois buts en deuxième période, mais les Forts ont su donner la réplique et quitter la patinoire avec une victoire en poche.

« On voulait partir de la bonne façon, a déclaré l’entraîneur-chef des Forts, Gianni Cantini. Ça va vite une série deux de trois, on est contents du résultat de ce soir. »

Départ canon

Dès le départ, les Chamblyens sont sortis en force. La première période a été toute à l’avantage des Forts. Alors que l’officiel avait signalé une pénalité à retardement pour les Montagnards, l’attaquant Miguel Deblois a ouvert la marque à 11 h 16.

Charles-Antoine Jolin a doublé l’avance des siens sur un retour de lancer alors que le gardien Félix Martin était étendu sur la patinoire.

Les Forts ont conclu le premier vingt avec 19 tirs en direction du filet de Martin. Olivier Chalifour n’a eu qu’à faire face à quatre lancers des Montagnards.

« J’ai aimé notre première période, a ajouté Cantini. On a eu beaucoup de chances de marquer, ça aurait pu être plus que 2-0. Il faut être capable de jouer 60 minutes. Ce soir, on ne l’a pas fait, c’est clair, mais on va se reprendre mercredi. »

Le vent a paru tourner en deuxième période, qui a été fertile en rebondissements. Samuel Monette a procuré une avance de trois buts aux Forts, avec un filet en désavantage numérique.

Mais les Montagnards ont semblé se réveiller. Jacob Talbot a inscrit son équipe au pointage en échappée, but qui a fouetté les Brandoniens. Talbot en a remis de plus belle en avantage numérique, puis à 4 contre 4, Jason Deshommes a concrétisé la remontée.

« Il y a eu un petit relâchement en deuxième, a affirmé Mikaël Imbeault. On a été capables de passer par dessus et aller chercher de gros buts. »

Cette égalité a été de courte durée. Les Forts se sont redonné un avantage de trois buts. Mikaël Imbeault a marqué en avantage numérique, puis Charles Bélanger a fait vibrer les cordages sur un deux contre un, gracieuseté de Monette. Imbeault a par la suite inscrit son deuxième de la rencontre sur un tir précis.

Bonne foule

Les partisans des Forts se sont déplacés en masse pour venir assister au premier match de la série contre les Montagnards.

Selon le président de l’équipe, Marc-André Houle, ce sont 604 personnes qui étaient présentes à la partie des Forts de dimanche. Il s’agit d’un bon succès pour l’équipe qui en est à sa troisième saison dans la ligue.

« C’était particulier de voir qu’au début du match, pendant l’hymne national, les gens attendaient encore en file à l’extérieur, a raconté Marc-André Houle. Les gens de Chambly reconnaissent le travail que l’on a fait, les joueurs et l’organisation. C’est extraordinaire. »