Plusieurs sports arrêtés

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Plusieurs sports arrêtés
Les patineurs du Club de patinage artistique de Chambly avaient repris leurs entraînements au début septembre. (Photo : courtoisie)

Les sports d’équipe comme le hockey ne sont pas les seuls sports arrêtés en zone rouge. Tous les sports, même le patinage artistique, la gymnastique et la danse ont aussi dû cesser leurs activités.

« Pour notre association, cet arrêt a été une vraie surprise. Nous croyions être un sport qui pouvait être considéré individuel et qui échapperait à ces mesures », soutient Annie Caron, présidente du Club de patinage artistique (CPA) de Chambly.

Elle souligne que l’association sportive avait mis en place, depuis le début de la saison le 7 septembre, des mesures « exceptionnelles » pour éviter la propagation et suivait les directives des différents paliers : gouvernement, Ville et Patinage Québec. Les groupes étaient plus petits que par le passé, une désinfection était effectuée avant et après chaque séance, le masque était porté par toute personne de dix ans et plus, les entraîneurs portaient masque et lunettes de protection. De plus, seuls les patineurs ayant complété leur étape 1 pouvaient s’inscrire cette année afin de limiter les contacts. La présidente précise également que le nombre de patineurs et les horaires ont été refaits souvent afin de satisfaire les exigences reliées à chaque zone.

« Pour notre association, cet arrêt a été une vraie surprise. » – Annie Caron

« C’est pourquoi nous avons été extrêmement déçus lorsque nous avons reçu la nouvelle concernant la fermeture de l’aréna Robert-Lebel et du retrait de nos heures à l’aréna Isatis. Par la suite, nous avons reçu la confirmation de Patinage Québec que nos activités devaient être suspendues, étant en zone rouge », relate Mme Caron.

Elle ajoute que cette nouvelle a été reçue avec un « sentiment de déception et de tristesse pour nos 132 jeunes patineurs et patineuses. L’évolution et la progression d’un patineur dépend du nombre d’heures d’entraînement. Il est important pour les enfants de pouvoir pratiquer une activité sportive ».

Le souhait du club de patinage est que cet arrêt ne soit que temporaire. « Nous suivons de près l’évolution de la situation et serons prêts à reprendre nos activités dès la réouverture des arénas », affirme Mme Caron.

De plus, habituellement en octobre, le CPA Chambly organise le Défi Chambly. Cette compétition annuelle est une source de revenus importante pour l’organisme. Le tout s’est donc avéré une déception pour les bénévoles qui y ont travaillé. « S’adapter à tous ces changements a été très exigeant », dit-elle en remerciant les bénévoles, les entraîneurs et les parents.

Autres sports annulés

L’aréna Isatis, à Chambly, indiquait sur sa page Facebook que les activités LHAI et les ligues de garage, les cliniques de hockey pour jeunes, les cours des P’tits Isatis et de bâton-rondelle devaient cesser. « Seule l’Académie Performance Isatis (API) peut poursuivre ses activités, puisqu’il s’agit d’un programme Sport-études et que le concept de bulle est respecté. »

Les écoles de danse et de gymnastique ont également dû fermer temporairement, peu de temps après avoir débuté leur session.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires