Plus accessible à tous

Photo de Jean-Christophe Noël
Par Jean-Christophe Noël
Plus accessible à tous
Denis Paquin est maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir depuis novembre 2017. (Photo : archives)

La Municipalité de Sainte-Angèle-de-Monnoir a annoncé l’obtention d’une aide financière de 100 000 $ qui servira principalement à faciliter l’accueil des personnes à mobilité réduite.

Financé par le gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds pour l’accessibilité – Projet de petite envergure, le projet en développement bonifiera le Centre communautaire Charles-D’Auteuil par la reconstruction de la rampe d’accès pour fauteuils roulants, l’ajout de portes automatiques ainsi que d’une toilette adaptée. Des portes automatiques seront également ajoutées au bureau municipal pour permettre à tous d’y avoir accès sans souci. Le coût total du projet est estimé à 100 500 $.

« Cette aide financière du gouvernement fédéral tombe à point pour notre petite municipalité. Le projet d’aménagement de la salle du Centre communautaire Charles-D’Auteuil, afin d’y accueillir tous les citoyens, était dans les cartons du conseil municipal depuis quelques années sans trouver les fonds nécessaires à sa réalisation. Des plans à cet effet ont été dessinés par un architecte en 2017. L’aide financière nous permet également d’améliorer l’accès au bureau municipal.C’est une très bonne nouvelle » explique le maire, Denis Paquin.

Les conditions du programme du Fonds pour l’accessibilité – Projet de petite envergure précisent que les travaux doivent être réalisés dans un délai de deux ans. La Municipalité de Sainte-Angèle-de-Monnoir planifie de procéder aux travaux à l’été 2021.
Sainte-Angèle-de-Monnoir en mouvement

Le maire a déclaré dernièrement au journal avoir l’intention de solliciter un nouveau mandat lors des prochaines élections municipales. Il parle d’autres projets à venir pour sa municipalité.

« Nous avons démarré un projet de politique culturelle et du patrimoine qui a été ralenti par la COVID-19. Découlant de ça, nous voulons un plan d’actions pour ne pas que ça se finisse en politique tablettée, comme c’est parfois le cas », amorce M. Paquin
En ce qui a trait aux infrastructures, le maire dit « vouloir aménager une piste pour piétons et cyclistes aux abords du chemin du Vide ainsi que l’élargir, le but étant de sécuriser le tronçon en question. Pour nous, c’est majeur. Éventuellement, nous aimerions faire la même chose sur la rue Girard, partie donnant sur l’école ».

Le réservoir d’eau de la ville est très âgé. « Il nécessite un investissement volumineux pour le mettre aux normes et qu’il corresponde aux exigences modernes. Nous opterons pour en construire un nouveau », annonce Denis Paquin.

Parmi ces projets qui pourraient être réalisés lors du prochain mandat, un réaménagement des bureaux administratifs intégrant une nouvelle salle pour le conseil municipal est aussi dans la mire du maire. L’exercice démocratique se déroule présentement au sous-sol de la bibliothèque, brimant la population de l’espace dans lequel se déroule des activités de loisirs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires