Plonger en solidarité

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Plonger en solidarité
East Broughton, Quebec: 15/10/2022 Photo Bernard Brault Plongeon de haut vol avec Lysanne Richard.

La plongeuse Lysanne Richard rejoint l’équipe de Fondation Santé. Une décision qu’elle motive par sa solidarité avec la population de la Montérégie.

Lysanne Richard est loin d’en avoir fini avec le plongeon. À 41 ans, elle continue à relever des défis du haut de son plongeoir pour tutoyer encore les sommets et populariser son sport ainsi que sa passion auprès du grand public. « J’ai plongé avec une cape enflammée, récemment, explique-t-elle. En plongeant, je l’enroule autour de moi et je deviens une torche humaine. On ajoute ces détails pour se renouveler et divertir encore les gens. On veut transposer ces effets spectaculaires que nous vivons à travers le monde au Québec. »

« Je ne laisse pas mon sport de côté, mais je cherche aussi des projets stimulants. » – Lysanne Richard

Le temps fait son œuvre et désormais, l’ancienne athlète qui a fréquenté le Cirque du Soleil veut voir d’autres horizons. Cinquième des Championnats du monde 2015 de plongeon en Russie, la quadragénaire ne manque pas de propositions. « Je ne laisse pas mon sport de côté, mais je cherche aussi des projets stimulants. Mon but est de trouver des défis qui correspondent à mes valeurs et à mon envie de partager. On crée des images avec le plongeon. Avec les photographes, les spécialistes vidéo et la sécurité, nous réfléchissons aux meilleurs endroits pour plonger. Il existe de très beaux endroits au Québec pour cela. En tant que conférencière, mon meilleur discours est visuel. Se lancer dans le vide et atteindre le point de non-retour. »

La santé pour tous

C’est à ce moment que Fondation Santé entre en jeu. L’organisme œuvre dans les secteurs du Haut-Richelieu, de Rouville et du Bassin de Chambly afin d’aider la population à accéder à de meilleures conditions de santé de la naissance jusqu’à la fin de vie. Grâce au financement de nombreux projets, quinze sites de santé ont pu être améliorés dans la région. Son but final est d’offrir les meilleurs soins aux patients, à proximité de chez eux et dans les meilleures conditions possibles. Les principaux endroits qui bénéficient de l’aide sont l’hôpital du Haut-Richelieu, les centres d’hébergement pour les itinérants, les CLSC, les cliniques, la Ressource en soins palliatifs de Saint-Jean-sur-Richelieu ainsi que la Maison de naissance du Richelieu. De son côté, la Ville de Chambly a postulé à un appel d’offres pour accueillir une clinique d’une trentaine de médecins le long de l’avenue De Périgny. Actuellement, le projet en est encore au stade de l’éventuel.

Pour Lysanne Richard, devenir co-porte-parole de cette association est un cheminement naturel : « Je suis originaire du Lac-Saint-Jean, mais je suis en amour avec la Montérégie. Lorsque mes obligations professionnelles me poussent à vivre à proximité de Montréal, je retrouve un coin de chez moi dans cette région. Et c’est cet aspect communautaire de Fondation Santé que j’apprécie particulièrement. Elle nous permet de prendre soin des gens. Sans soins physiques et surtout mentaux actuellement, une société n’aurait plus de sens. De plus, j’apprécie particulièrement la bienveillance qui anime les gens de l’association. »

Récolter de manière originale

La championne a la joie de compter parmi elle trois enfants. Forcément, la réalité des soins au Québec ne lui est pas étrangère. « Je sais que cela peut être compliqué par moments. On sait que l’on ne doit pas aller aux urgences, mais on a besoin d’une consultation. Tout coûte cher et les besoins sont essentiels. »

En tant que co-porte-parole, elle passera à l’action pour récolter des fonds. Forcément, l’idée de plonger vient instantanément à l’esprit. Mais la compétitrice veut aussi y apporter une touche originale : « J’aime l’approche de la Fondation de récolter de l’argent. Elle essaie de proposer des activités intéressantes pour divertir les gens. De mon côté, j’ai hâte de plonger pour la région tout en trouvant une manière surprenante afin de toucher les gens. Ce sont des approches positives. Mon ami Martin Vachon, humoriste, monte des spectacles pour verser des dons. Je suis admirative de sa manière de faire. Noël approche et des événements sont à venir. On est dans le plaisir, et ça, c’est important! »

(Photo : Kevin Millet)

Partager cet article