Pas de rassemblement pour Pâques

Pas de rassemblement pour Pâques

À l’approche de la période pascale, la Direction de santé publique de la Montérégie tient à rappeler l’importance de respecter les mesures de distanciation physique pour limiter la propagation de la COVID-19.

Bien que Pâques soit traditionnellement propice aux célébrations en famille et entre amis, la population doit s’assurer de suivre les directives de santé publique. Durant cette période exceptionnelle, la manière la plus sécuritaire pour rester en contact avec ses proches demeure le téléphone ou les appels vidéo en utilisant les outils technologiques à sa portée.

Il est particulièrement important d’éviter : tout rassemblement réunissant des personnes qui ne sont pas les occupants d’une même résidence et de se déplacer d’une région à l’autre ou d’une ville à l’autre, sauf en cas de nécessité.

«Nous sommes tout à fait conscients que cela représente un sacrifice pour bien des Québécois qui ont l’habitude de se rassembler à cette période de l’année, mais il est très important de ne pas baisser la garde pour protéger les personnes les plus vulnérables. Prendre des nouvelles de nos proches par téléphone par le biais de Skype ou de FaceTime est extrêmement important, particulièrement pour les personnes seules qui peuvent vivre plus difficilement cette période d’isolement», fair valoir Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie.

Pour en savoir davantage sur le coronavirus et les mesures mises en place par le gouvernement : Québec.ca/coronavirus. Pour rester informés de la situation en Montérégie, consultez la page Facebook : https://www.facebook.com/DSPMonteregie/

Chasse de cocos virtuelle

Par ailleurs, Andréanne Larouche, députée de Shefford a organisé une Chasse aux cocos de Pâques virtuelle. Six illustrations de coco de Pâques sont dissimulées sur sa page Facebook, www.facebook.com/votredeputeedeShefford/. Tout ce que les parents ont à faire, c’est de naviguer avec leur enfant sur cette page, de repérer les cocos et de cliquer sur « J’aime ». Chaque coco « aimé » donne droit à une chance de gagner un lapin au chocolat 100 % québécois, acheté au Bonisoir Waterloo. La famille doit naturellement résider dans la circonscription fédérale de Shefford.

On peut participer à cette « Chasse aux cocos de Pâques virtuelle » jusqu’à ce samedi 11 avril à 19 h. Le tirage au sort sera fait parmi tous les noms des personnes qui auront cliqué sur l’une ou l’autre des six illustrations. On communiquera ensuite avec la personne gagnante via Facebook pour obtenir son adresse civique, afin que la députée puisse elle-même faire la livraison ce dimanche de Pâques, et saluer, à distance et sans contact, vu les circonstances actuelles, les enfants qui attendront impatiemment leur lapin en chocolat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires