Fort Chambly : ouverture officielle

Fort Chambly : ouverture officielle

Les enfants de l’école primaire Jacques-de-Chambly ont joué les «modèles» le temps d’un après-midi. (Photo : courtoisie)

CHAMBLY. La nouvelle attraction du fort Chambly « Contrebande, une exposition à déjouer » a fait l’ouverture officielle du lieu historique de Parcs Canada samedi de 10 h à 17 h.

Pendant trois ans, il sera possible de déjouer les autorités en place entre 1715 et 1755, pour écouler vos produits de contrebande au fort de Chambly.
Depuis la dernière exposition « Saveurs de nouvelle France », la fortification touristique de Chambly change de visage tous les trois ans pour arborer un thème qui permet d’en apprendre toujours plus sur l’histoire du Québec.

« Nous avons pris l’habitude de renouveler nos expositions tous les trois ans, car nous avons un public familial qui revient régulièrement nous rendre visite. Des habitués venant essentiellement de la Montérégie et de Montréal, même s’il y a aussi des gens de partout au Canada, des États-Unis ou encore d’Europe pour visiter le fort Chambly aussi », explique Jacynthe Guimond, agente, coordonnatrice d’interprétation au fort Chambly.

L’exposition

Cette expérience interactive transporte les visiteurs à travers l’histoire peu connue de la contrebande sur le corridor Montréal-Albany, au cœur du 18e siècle. Ils découvrent comment les marchands de Montréal parviennent à contourner l’exclusivité du commerce de la fourrure de castors en Nouvelle-France, qui est alors détenue par une compagnie française, la Compagnie des Indes. Outre l’exposition « Contrebande, une exposition à déjouer », plusieurs activités seront au programme de cette journée : mise en contexte historique animée par les guides-animateurs du fort, animation au nouvel aménagement de la forêt nourricière, ateliers pratiques de préparation et de transformation de plantes sauvages et une course à relais de porteurs de ballots.

« L’exposition est destinée à tous. D’ailleurs, il y a trois niveaux de lecture. Aussi bien pour les enfants, les parents ou encore les passionnés d’histoire. Il y a eu pour la mise en place de cette exposition une bonne année de travail pour récolter des informations relatives à des études faites sur la contrebande à cette période. Aussi, nous avons pu nous appuyer sur le journal de contrebande de Mme Dagneau. Toutes les informations que l’on trouve dans cette exposition ont aussi été validées par le Centre de culture mohawk », de préciser Mme Guimond.
Ainsi, l’histoire des personnages représentés dans l’exposition est réelle, il n’y a que leur représentation physique qui diffère.

L’exposition a voulu intégrer la langue autochtone dans les différentes explications que l’on peut retrouver sur le parcours parsemé d’énigmes interactives, d’objets de l’époque exposés ou encore d’explications écrites. Une manière de sortir des standards de langage français ou anglais, pour mieux refléter la réalité du moment.

De plus, chaque visiteur pourra se mettre dans la peau d’un personnage de l’époque à travers une carte image interactive qui lui sera distribuée à l’entrée et qu’il pourra garder en souvenir.
« Il y a 10 000 cartes toutes uniques qui permettent d’interagir avec les appareils », signale Christian Fortin, chef d’équipe au fort Chambly.
L’exposition est intégrée aux autres expositions permanentes du site, qui sont présentes depuis l’ouverture des lieux au public en 1982.

Il faudra compter 30 à 40 minutes pour savoir si l’on est un bon ou un mauvais contrebandier. Une expérience à répéter autant de fois que l’on souhaite.
Après le 150e anniversaire du Canada et l’entrée gratuite dans les lieux de Parcs Canada en 2017, le gouvernement canadien a annoncé l’entrée gratuite, à partir de 2018 et dans les années à venir, pour les jeunes de 17 ans et moins qui visitent les lieux de Parcs Canada. Lors de l’ouverture officielle de la saison 2018 du fort Chambly samedi, l’accès au site sera gratuit pour tous.

Programmation estivale

Parmi les événements attendus, notons la Saint-Louis et la 23e édition du symposium « Artistes sur le champ » organisée en collaboration avec la Ville de Chambly, les 18 et 19 août. Cette année, les cultures autochtones seront mises en valeur grâce à diverses démonstrations telles que le fumage de poisson, la fabrication de paniers de frêne, des chants et des danses de même qu’une présentation sur les wampums.

Consultation publique

Le lieu historique national du Fort-Chambly tiendra également une consultation publique le 19 mai de 10 h à 16 h. L’objectif est de permettre au public de participer à la prise de décisions relativement à la gestion du lieu historique national. Le plan directeur guidera la gestion du lieu historique pour les dix prochaines années (2018-2028). L’équipe de Parcs Canada invite la population à se joindre à elle afin de développer une vision commune et de favoriser la découverte de ce site unique. Les personnes intéressées peuvent également faire part de leur opinion en ligne jusqu’au 11 juin prochain. Tous les détails sont disponibles sur le site Web du fort Chambly.