Ostiguy remplace Colborne

Ostiguy remplace Colborne
(Photo : Xavier Demers)

L’héritage de l’ancien gouverneur général, John Colborne, disparaîtra de la toponymie québécoise. Le parc et la rue Colborne changeront de nom pour Ostiguy, conditionnellement à l’adoption du règlement lors de la séance plénière du conseil municipal du 16 janvier.

C’est d’ailleurs le désir du maire de Chambly, Denis Lavoie, de voir Colborne disparaître de la carte qui a motivé le changement du nom de l’actuelle rue Ostiguy à Petrozza, comme annoncé la semaine dernière.
« Le gouverneur Colborne dans la révolte des patriotes, son rôle n’a pas été glorieux, a affirmé M. Lavoie. Ce n’est pas mon rôle de faire le procès de Colborne, mais ce que je sais, c’est qu’il n’y a pas de rue Adolf-Hitler en Israël. M. Colborne a détruit des villages, a pendu des patriotes sans procès. Je ne vois pas pourquoi moi, je vais honorer ça. »
Le quartier dans lequel sont situés la rue et le parc Colborne, dans le district Antoine-Louis-Fréchette, près de l’école de Salaberry, a été construit dans les années 60.
« À ce moment-là, quelqu’un a manqué le bateau, a déclaré le maire, concernant le choix de Colborne. Faire une erreur, c’est une chose, ne pas la corriger, c’est bête. Donc, moi, M. Colborne, il part de Chambly. »

« Le gouverneur Colborne dans la révolte des patriotes, son rôle n’a pas été glorieux. Je ne vois pas pourquoi moi, je vais honorer ça. »
– Denis Lavoie

Coûts

Le maire de Chambly a assuré que la Ville assumera la facture de Postes Canada pour le changement des deux rues.
« Environ, pour chaque adresse, c’est 50 $, a indiqué Denis Lavoie. L’opération totale coûtera entre 3500 $ et 4000 $. »
En tout, ce sont 68 adresses qui seront changées, soit 31 sur la rue Colborne et 37 sur la rue Ostiguy.

Ailleurs

Au Québec, selon le répertoire toponymique du gouvernement du Québec, seul Chambly honorait le gouverneur Colborne.
Une seule autre rue porte le nom de Colborne, soit l’impasse du Lady-Colborne, à Gatineau. Cette rue fait référence au bateau, le Lady Colborne, qui lui-même a été nommé en l’honneur de la femme du gouverneur, Elizabeth Younge, lady Colborne.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Jo. rue ColborneBenoit ThériaultRobert Labrosse Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
newestplus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Robert Labrosse
Guest
Robert Labrosse

On ne
parlent pas des problèmes (et frais) reliés au GPS, Google Map, les cartes
routières, etc. en ce qui concerne le changement de noms des rues; déplacer
ainsi une de ces rues dans une ville, la relocaliser, moi je trouve cela assez
spectaculaire! (C’est un show qui coûte plus cher que ce qui est dévoilé aux
électeurs!)

Jo. rue Colborne
Guest
Jo. rue Colborne

En accord avec vous.

Benoit Thériault
Guest
Benoit Thériault

Pourquoi ne pas simplement changer le nom de la rue « Colborne » pour le nom de « Petrozza » ? Et ainsi laisser le nom de la rue « Ostiguy » à la famille « Ostiguy » qui a bâti son histoire à Chambly ?