Opération VACCIN: 19 conducteurs arrêtés pour facultés affaiblies

Par Annabelle Baillargeon
Opération VACCIN: 19 conducteurs arrêtés pour facultés affaiblies

SÉCURITÉ. Les policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent ont arrêtés 19 conducteurs pour conduite avec facultés affaiblies entre le 1er décembre et le 3 janvier, lors de l’opération nationale VACCIN (Vérification Accrue Capaci

Au cours de cette période, la police a reçu 48 appels de citoyens pour signaler une conduite erratique.

«Après vérifications, ce n’est pas toujours lié à l’alcool ou à la drogue au volant, souligne le porte-parole de la Régie, Pierre Tremblay. Il peut s’agir de l’utilisation d’un cellulaire, d’un automobiliste qui mangeait ou qui tentait de changer de poste de radio.»

En 2015, les agents avaient reçu 63 signalements, dont 27 étaient pour une conduite avec capacités affaiblies.

Bilan routier

Durant cette même période, 267 accidents ont été répertoriés sur le territoire de la Régie, impliquant 43 blessés légers et un décès.

«Le bilan est similaire à l’année dernière [239 accidents]. Le parc routier semble augmenter et les chiffres demeurent assez stables, c’est signe qu’il y a une amélioration», se réjouit le sergent Tremblay.

Il remarque que les principaux accidents occasionnent des dommages matériels (216 cas sur les 267 accidents rapportés). Le porte-parole estime donc qu’ils sont reliés aux intempéries de la météo, qui influencent les conditions routières.

M. Tremblay rappelle l’importance d’adapter sa conduite à l’état de la chaussée pour éviter les blessures. Il invite également les usagers de la route à prévoir leur retour à la maison lorsqu’ils savent qu’ils vont consommer.

«C’est le conseil que l’on donne aux jeunes dans les écoles, mais qui s’applique à tous, ajoute-t-il. Il est important de déterminer à l’avance comment l’on va rentrer, soit en demandant à un parent, un ami, en prévoyant prendre le taxi ou encore en dormant sur place.»

Lors de l’opération VACCIN, les policiers ont mené une vingtaine d’opérations érigées ou non en barrages routiers, leur permettant de contrôler plus de 3677 conducteurs sur le territoire de la Régie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires