Opération OSCAR: Peu de récalcitrant dans la région

Photo de Martine Veillette
Par Martine Veillette
Opération OSCAR: Peu de récalcitrant dans la région
(Photo : archives)

Le gouvernement du Québec a lancé le 18 septembre l’opération OSCAR afin de s’assurer que clients et tenanciers de bar respectent les mesures sanitaires afin de limiter la propagation du virus de la COVID-19. La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent y a participé.

Les policiers de la régie ont visité 32 établissements dans les 17 municipalités couvertes par le corps policier au cours du week-end du 18 au 20 septembre. Ces établissements sont des bars ou des restaurants qui servent de l’alcool et où les heures d’ouvertures sont régies par la réglementation provinciale. Québec oblige les bars a cessé de vendre de l’alcool à minuit.

« L’observation de l’opération est positive. Les tenanciers tenaient des registres. La clientèle respectait le port du masque. Deux interventions, des avis verbaux, ont été faites et aucun constat d’infraction n’a été émis », soutient le sergent Jean-Luc Tremblay, porte-parole de la régie. Il n’a cependant pas pu indiquer les endroits où les avis ont été donnés ni détailler les villes où les établissements ont été visitées.

À travers le Québec, Geneviève Guilbault, vice-présidente de l’assemblée et ministre de la Sécurité publique, a mentionné que plus de 2200 établissements ont été visités. Les régions qui ont basculé en zone jaune, comme la Montérégie, ont davantage été ciblés.

Au total, 1500 avertissements ont été émis et 90 constats d’infractions. Les policiers, dans le cadre de l’opération systémique du comportement à risque (OSCAR) surveillaient  le non port du couvre-visage, le respect de la distanciation, la consommation d’alcool dans les heures permises, la consommation d’alcool debout, la surcapacité, soit plus de 50% de la capacité de l’endroit, et la tenue d’un registre.

« La notion de prévention et la visibilité des policiers à fait son œuvre. Quand ils voient arriver un policier, les gens se conforme aux règles et ça limite la propagation du virus », a affirmé Mme Guilbault lors d’un point de presse.

De manière générale, le sergent Tremblay soutient que la Régie n’a pas reçu beaucoup de plaintes nécessitant leur intervention depuis le début de la pandémie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires