Opération Nez rouge Bassin-de-Chambly: En fonction jusqu’au 28 décembre

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Opération Nez rouge Bassin-de-Chambly: En fonction jusqu’au 28 décembre
Dans la région du Bassin-de-Chambly, l’Opération Nez rouge se poursuit jusqu’au 28 décembre. (Photo : archives)

Au moment d’écrire ces lignes, il y a eu 115 raccompagnements réalisés par les bénévoles de l’Opération Nez rouge du Bassin-de-Chambly. La campagne de raccompagnement se poursuit jusqu’au 28 décembre.

Pour la coordonnatrice de cette Opération Nez rouge qui se déroule à Chambly, Carignan, Richelieu, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Marieville et Sainte-Angèle-de-Monnoir, Annie Desbiens, « c’est en ce moment notre grosse période de raccompagnement ».

Avec respectivement 37 et 24 retours à la maison sécuritaires, la fin de semaine des 13 et 14 décembre aura été la plus occupée jusqu’à maintenant, témoigne Annie Desbiens. Au total, ce sont 115 raccompagnements qui ont été accomplis jusqu’à aujourd’hui (en date du 19 décembre).   

La région du Bassin-de-Chambly ne fait pas exception. C’est aussi le cas de l’Opération Nez rouge dans la Vallée-du-Richelieu, dont les bénévoles ont accumulé 11 (jeudi), 67 (vendredi) et 69 (samedi) raccompagnements lors de la fin de semaine du 12 au 14 décembre.

Cette année, la centrale de Chambly est en fonction aux dates suivantes : 29-30 novembre, 6-7, 13-14, 20-21, 27 et 28 décembre 2019, de 21 h à 3 h. « Nous avons encore besoin de bénévoles pour la dernière fin de semaine, celle des 27 et 28 décembre », souligne Annie Desbiens, qui croit que la demande ne s’estompera pas même si Noël sera derrière. « Il y a des gens qui ont encore des activités familiales même après le 25 décembre. »

« C’est en ce moment notre grosse période de raccompagnement. » – Annie Desbiens

Selon elle, une vingtaine de bénévoles est nécessaire pour assurer le succès d’une telle soirée. « Des bénévoles, nous n’en avons jamais de trop!, constate-t-elle. Nous créons les équipes, puis nous avançons au fur et à mesure durant la soirée. »

Orchestré par le Centre de bénévolat de la Rive-Sud

Le Centre de bénévolat de la Rive-Sud – point de service de Chambly – est de nouveau maître d’œuvre de l’Opération Nez rouge dans la région, et ce, pour une quatorzième année consécutive.

En décembre dernier, ce sont plus de 350 personnes qui ont utilisé le service de raccompagnement dans la seule région du Bassin-de-Chambly. « Notre objectif n’est pas en statistiques, mais plutôt en termes de mission pour raccompagner les gens afin d’éviter des accidents. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons que le public adopte le bon réflexe et pense à nous. Et si un soir, nous ne sommes pas en fonction, d’appeler un taxi ou de faire appel à un ami » de conclure Annie Desbiens.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de