« On a les solutions »

Photo de Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
Par Julien Dubois (Initiative de Journalisme Local)
« On a les solutions »
Les prêts hypothécaires vont grimper dès janvier. (Photo : (Photo : archives))

L’inflation montante et l’explosion des taux d’intérêt variables peuvent mettre les ménages en difficulté financièrement. Dans ces conditions, le rôle du conseiller bancaire a-t-il évolué?

Les annonces concernant l’avenir financier des ménages n’augurent rien de bon. Augmentation des produits de consommation courante, des loyers ou encore des taux d’intérêt, les Québécois sont invités à se serrer la ceinture en cette période des Fêtes. Arrive-t-on à un point de rupture? 

Claudette Jeannotte, directrice générale de la Caisse Desjardins du Bassin de Chambly, voit plutôt dans ce constat une occasion pour les consommateurs de revoir leurs finances personnelles. Quelle que soit la situation, devant l’incertitude il est toujours avisé de consulter son conseiller en finance personnelle. « Cela a toujours été notre rôle d’accompagner les gens, poursuit la dirigeante. Notre rôle ne se limite pas seulement au placement ou au financement. Nous aidons les gens à choisir les meilleures options à des moments-clés de leur vie. Qu’il s’agisse de la planification des études de leurs enfants, de la planification de la retraite ou successorale. »

Nouvelle hausse du taux

Une nouvelle hausse du taux directeur de 0,50 % est prévue pour le mois de janvier. Ainsi, il sera évalué à 4,25 %. Les paiements d’hypothèques, de marges de crédit ou autres prêts deviendront plus importants.

Pour certains, il faudra sortir la calculatrice. Claudette Jeannotte invite les ménages à revoir leurs priorités et à trouver le moyen de s’en sortir efficacement.

« Dans un contexte économique mouvant, il est toujours pertinent de revoir sa stratégie financière. Il faudrait prendre ce temps d’arrêt. Suis-je bien protégé? Est-ce que mon plan répond à mes besoins? Mon argent est-il placé au bon endroit? Si mon projet est de faire l’acquisition d’une propriété, quelles sont les meilleures options qui s’offrent à moi? On a les solutions. »

« Nous aidons les gens à choisir les meilleures options à des moments-clés de leur vie. » – Claudette Jeannotte

Rencontrer son conseiller pourrait devenir alors essentiel pour la gestion du portefeuille de la famille. La pandémie a ouvert la porte à une nouvelle manière de consulter son conseiller. « L’accessibilité à l’expertise-conseil n’a jamais été aussi présente, assure la directrice. Il est aujourd’hui possible de bénéficier d’une offre de service-conseil au moment et à l’endroit qui conviennent le mieux à son mode de vie. Nos membres peuvent choisir de nous rencontrer en personne à nos bureaux ou encore en mode virtuel. Si, par exemple, vous avez des contraintes personnelles ou professionnelles, vous n’avez pas à vous déplacer jusqu’à la Caisse. Nous sommes très souples à ce niveau. »

Partager cet article