Nouvelle architecture pour la bibliothèque

Nouvelle architecture  pour la bibliothèque
Maquette de la nouvelle bibliothèque à vol d’oiseau. (Photo : courtoisie)

Au terme du concours d’architecture lancé en juillet 2020 pour la construction d’une nouvelle bibliothèque, la Ville de Marieville a annoncé qu’elle a retenu le projet présenté par Anne Carrier Architecture, en conformité avec la recommandation du jury.

Rappelons que depuis la destruction de la bibliothèque commémorative Desautels, en 2012, et sa relocalisation dans le sous-sol de l’église Saint-Nom-de-Marie, la Ville travaille sur un projet de construction d’un nouveau lieu culturel répondant aux besoins de sa population.

En août 2019, la Ville avait reçu la confirmation de l’octroi d’une subvention de 1,8 M$ du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Fonds des petites collectivités, afin de l’aider financièrement à réaliser ce projet. En contrepartie, la Ville devait organiser un concours d’architecture à l’échelle du Québec, en vue de choisir un concept d’aménagement pour le projet et à en confier la réalisation à la firme lauréate.

En septembre 2020, lors d’une première étape où les 19 candidatures reçues ont été évaluées, le jury a sélectionné quatre finalistes : Anne Carrier Architecture; Atelier Big City (Cornier, Cohen, Davies Architects) avec Cimaise; Étienne Bernier Architecture, consortium BGLA + EBA è; et Épigraphe, maison d’architecture S.E.N.C.

Le jury a de nouveau été convoqué, en janvier 2021, afin de choisir un lauréat. Au terme d’une évaluation minutieuse de chacun des projets, c’est celui d’Anne Carrier Architecture qui a été désigné lauréat, ayant obtenu le meilleur pointage.

« Nous avons notamment été épatés par la luminosité et les prises de vue du bâtiment ainsi que son intégration dans l’environnement naturel du parc Crevier. Il reste encore beaucoup d’étapes à franchir, mais nous avons déjà hâte d’ouvrir les portes aux citoyens afin qu’ils s’approprient ce lieu qui deviendra, sans nul doute, un joyau architectural et culturel au cœur de la ville », s’est exprimée la mairesse, Caroline Gagnon.

Le projet en bref

La nouvelle bibliothèque sera d’une superficie de 1155 mètres carrés, soit trois fois la superficie actuelle, et sera localisée au même endroit que l’ancienne, sur la rue du Pont, à l’extrémité du parc Crevier (près de l’école).

Le projet inclut l’aménagement d’un médialab, qui permettra à la clientèle d’apprivoiser les nouvelles technologies dont le montage vidéo, la production musicale et sonore ainsi que l’impression 3D. Un espace de travail et des aires de lecture et de détente seront également mis à la disposition des usagers.

Ce nouveau lieu comprendra également une salle multifonctionnelle, un dépôt pour le matériel, un hall d’entrée principale et une aire d’exposition.

Étapes à venir

En février 2020, le conseil municipal a adjugé un mandat de services professionnels en gestion de projet pour la construction d’une nouvelle bibliothèque municipale. En étroite collaboration avec la Ville, la firme J. Dagenais Architecte + Associés assurera la coordination des principales étapes de réalisation du projet.

Prochainement, la Ville devra entamer un processus d’appels d’offres pour les services professionnels d’ingénierie afin de réaliser les plans et devis en fonction du projet architectural retenu. Une évaluation financière du projet plus détaillée sera alors possible, en tenant compte des tendances actuelles du marché de la construction.

Avant de lancer l’appel d’offres public pour la réalisation des travaux de construction et d’aménagement, la Ville est en attente d’une réponse officielle du ministère de la Culture et des Communications quant à la date limite de réalisation des travaux dans le cadre de l’octroi de la subvention.

Sous toutes réserves, la Ville de Marieville prévoit ouvrir sa nouvelle bibliothèque à l’été 2023.

(Source : Ville de Marieville)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires